Marine fédère facilement 70% d'intentions de vote !

Puisqu'elle réunit directement 25% de voix au premier tour pendant que d'autres électeurs votent Macron, Fillon ou Mélanchon uniquement pour faire barrage à Marine, vous totalisez entre 50 et 70% d'électeurs qui glissent leur bulletin dans l'urne, en se prévalant (pour ou contre) les idées de cette femme. Elle seule parvient à fédérer 50 à 70% de voix au premier tour !

Personne ne souhaite débattre sur ce point. Personnellement, je m’en contrefous, mais ne pas prévenir les électeurs serait : risquer pour les uns, favoriser pour les autres... un passage de Marine dès premier tour, demain, dans 5 ou dans 10 ans !

 

marine-le-pen-le-15-mars-2017-a-saint-raphael-3127066

 

 

Vous pouvez faire vos calculs dans tous les sens, l’ombre de Marine plane, se projette et représente 60% environ des intentions de vote. Directes ou indirectes. Pour ou contre ses idées. Par conséquent, elle fédère et une grande partie d'électeurs se détermine en fonction d'Elle. C’est ce que j’appelle une majorité absolue, non ? L’ombre de Marine flotte déjà sur la marmite hexagonale.Le succès en terme d'intentions de vote de Jean-Luc Mélanchon (par rapport aux candidats classiques de la gauche) est très parlant. Après être descendu à son étiage, le vote communiste renait sous une forme déguisée avec "La France insoumise". Mais...l'intention de vote pour Mélanchon est fragile, elle peut se transformer dans l'isoloir en un vote de contestation pour Marine. Où cela nous mènerait-t-il ? A une élection de MLP au premier tour !

_______________________________

 

François Bayrou a écrit : “En démocratie, c’est la force des arguments qui compte. » Le seul argument sans cesse ressassé par ses amis est le suivant : « Macron sinon Marine ! » Cela me rappelle De Gaulle qui disait : « La réforme, oui. La chienlit, non. » Ces arguments surannés sont devenus trop simplistes. Même pour de pauvres électeurs comme nous.A force de mettre en avant cette femme, en bien ou en mal, les français finiront (en 2017 ou en 2022) par se dire : "Après tout, est-elle vraiment pire que les Cahuzac, Fillon ou encore Balkany ? On a bien travaillé sur un programme commun de la gauche avec des Marchais (staliniens à souhait), alors pourquoi ne pas travailler avec les héritiers de J.M. Le Pen ?" L’avenir le dira. Toujours est-il que, attendu la diversité des gens qui ont l’intention de voter pour Marine… il serait bien difficile de les faire tous enfermer, au grand dam de certains bien-pensants... Clin d'œil
C’est pour cela que des gens comme Donald ont été élus. Et personne ne l'a vu venir…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.