Assurances-Vie. BNP-Cardif, LE TEMPS C'EST DE L'ARGENT...

Après le Ministre Eckert qui a fait voter une loi éponyme sur la recherche des comptes en déshérence, ce qui a engendré des pénalités aussi énormes pour nous, qu'insignifiantes pour les Compagnies, c'est l'ex Président de la Commission des Finances du Sénat, M. Marini, qui s'est attaqué aux frais précomptés. Il passeront de 50% à 5% !

Procédés fallacieux ? Banc d'essai d'un cas réel chez BNP-Cardif

 

 

assurance-vie-626x220

 

 

 

 

 

 

 Avant et après 70 ans. Abus de faiblesse ? Why not !

 

Il n’était pas rare que les frais d’acquisition absorbent la totalité de l’épargne versée, ce, dès la première année ! Monsieur Philippe Marini (ENA, IGF) a mis fin à ces pratiques douteuses. Près de 50% de prélèvement notés en frais précomptés (commercialisation, commissions d'apporteur d'affaires, frais divers...) comment appeler ces méthodes de vente autrement que des procédés border-line, voire mafieux ? Ajoutez en sus, un éventuel mais fréquent abus de faiblesse car en général, les épargnants qui versent leurs fonds en une seule fois, sont des personnes relativement âgées ayant "réalisé" la vente de leur outil de travail ! Commerce, atelier, usine, magasin, étude, etc...

Décidément, ces assurances-vie intéressent du monde. Beaucoup d'articles, de forums ou fora traitent sur les délais de paiement de ces grosses économies déjà versées, mais qui ont du mal à ressortir du petit nid douillet qu'est BNP-Cardif.

NB. Ce devrait être un bon point, non ? Mais non mais non, c'est même un très mauvais point !

 

 

Tant que votre dossier-enveloppe envoyé par la Poste n'est pas :

- Ouvert

-vérifié 3 fois

- complet à la troisième vérification

- Et rentré en informatique

Le dossier ne démarre pas en terme de délai fixé à 1 mois maximum en 2007. La loi Eckert n'y peut rien. Les Banqu'Assurances fixent les règles en interne et font leur loi. J'allais dire, contournent à l'envi les bienfaits de cette loi Eckert.

J'ai et/ou vous avez été désigné en tant que bénéficiaire d'une assurance-vie ? Au décès de l'assuré, des délais légaux de versement sont clairement fixés depuis la loi du 17 décembre 2007. Vous souhaitez en savoir plus sur les modalités et délais de règlement ? Voici quelques éléments de réponse pour vous aider dans vos démarches.

Les délais fixés par la loi : Les modalités de versement du capital au bénéficiaire lors du décès du souscripteur d'une assurance-vie est encadré de manière stricte par la loi. Ce n'était pas le cas avant 2007 : les assureurs n'avaient aucune obligation en terme de délai. Depuis décembre 

M'enfin ! M'enfin !

 2007, le Code des Assurances a été modifié. Il fixe désormais le délai de versement à un mois maximum, aux bénéficiaires des sommes qui figurent sur les contrats d'assurance-vie. Malheureusement, de la Loi Marini et/ou Eckert, il y a loin de la coupe aux lèvres  ;)

 

 

EXEMPLE : Un membre de ma famille est décédé mi-décembre. Les obligations familiales et les fêtes de Noël passent : nous nous retrouvons légèrement ébaubis début janvier. 

Ces actuaires sont trop forts... Ils sont au dessus des lois et de tout soupçon !

Mon exemple, c'est du concret, pas du verbiage !

 

De janvier à avril 2018...

Voyez plutôt : j'ai envoyé le papier qu'il faut en tout premier lieu, début janvier, aux Impôts. Il faut avoir un certificat : ou d'acquittement ou de non-exigibilité de l'impôt. Formulaire 2738.SD. Point final, une croix dans la case indiquée mais pour ce faire, les Impôts demandent 2 mois. J'ai téléphoné, on m'a dit : "On a du retard, désolé mais c'est 2 mois et demi de délai !". Au terme des 2 mois et demi, j'ai rappelé, expliquant que je suis en invalidité 80% et que j'arrive demain pour faire un sitting chez eux, à 500 km de chez moi, pour prendre mon papier !

handi

 

"Houla... Rappelez-nous vos noms, adresses..... "Aïe, mais votre dossier est perdu ! Renvoyez-nous la demande par mail, je vous renvoie le dossier complet fin de semaine !" Et ce fut fait !

Déjà 2 mois et demi de perdus ! Sont-ils complices ? 

 

________________________________________________

 

Dossier complet envoyé à BNP-Cardif. 

 

Du 24 mars au 20 avril ! Un mois pour recevoir un courrier !?

 

 

Ben voyons ! Que faire ? Cette brave collaboratrice BNP-Cardif me suggère fortement (merci madame), de réexpédier une LR+AR. Dont acte!

- Quatrième appel : "S'il vous plaît...Avez-vous reçu ma LR+AR ??"

"Non mais j'ai reçu un courrier? je ne sais pas lequel, et je vais vérifier les éléments de suite : oui, tout est complet. "

Je réponds de suite : "Génial, le délai de 30 jours Eckert part donc de ce jour ? "

"Mais non mais non Monsieur Bertet ! Chez nous, Cardif, votre/vos courrier(s) doi(ven)t passer dans 3 services. Il doit être approuvé, rentré dans notre ordinateur, et là, si tout est jugé ok, le délai part à peu près pour 30 jours de plus, désolé !".

" Mais où est l'argent de ma famille ? "

"....................". (silence)

"Ok, mais se peut-il (par miracle) que ce délai maximum soit ramené à (je dis n'importe quel chiffre) 6, 9 ou 18 jours par exemple ? J'ai l'impression d'avoir parlé chinois à une italo-bretonne !

Réponse de Cardif : "Heu.....!?"

"Madame, tout est possible dans la vie, il suffit de la vouloir, n'est-ce pas ?" Regardez : j'ai 3 cancers et un cœur déficient et je fais 30 minutes de marche par jour !

Réponse : "........!?Merci de votre appel Monsieur !"

 

Cardif et les autres sont tout-puissants pour garder vos/nos fonds autant qu'ils le désirent. Entre temps, j'ai pris contact avec M. Christian Eckert. Je verrai Philippe Marini, mon Maire, si besoin est. Car il ne faut pas généraliser. TOUT N'EST PAS MAUVAIS.

La seconde partie de ce banc d'essai verra les événements à venir entre le 22 avril et la date de versement de nos fonds. Je ne traiterai pas le sujet à charge. Si d'aventure, Cardif devient rapide, éthique, etc... nous en ferons un descriptif tout à fait exact.

 

cardif-logo

 

 

 

 

 

 

A suivre : du 22 avril à...

Sans préjuger de rien, si les Impôts mettent 75 jours à mettre une croix dans une case, si BNP met 30 jours à "recevoir un courrier" wink puis 10 jours pour vérifier 3 fois, 4 documents dont une Carte d'identité et un RIB, puis une semaine pour nous dire si tout est ok, puis attendre 3 jours avant de faire démarrer le compteur Eckert... cela fait 155 jours en tout, plus de 5 mois pour recevoir des fonds nous appartenant. Minimum. 

1 656,00 Milliards d'euros qui sont confiés à des tiers Banqu'Assurance divers, dont 9.9 Milliards à BNP-Cardif* : mais où sont-ils durant ces 5 ou 6 mois minimum de blocage et pourquoi les bénéficiaires, héritiers directs en général, ne perçoivent-ils pas des intérêts sur les sommes leur revenant ?

* chiffres de 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.