Airbus des batteries: l'Europe une guerre en retard

Plutôt que d'essayer de rattraper son retard dans une technologie sans avenir (les voitures à batteries), l'Europe ferait mieux d'aller de l'avant avec les technologies qui prévaudront demain: celles des véhicules électriques à hydrogène.

Sans doute que, dans 5 ans, quand la Chine aura pris le tournant de l'hydrogène, l'Europe investira dans un "Airbus de l'hydrogène".

Quelle bande de c..., ces européens sans vision qui se contentent, non sans fierté, de singer les chinois et, qui plus est, de les singer à retardement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.