Hydrogène renouvelable à la mode de la photosynthèse

Savez-vous planter les choux à la mode de chez nous? Une petite société américaine s'est posé la question: savez-vous produire l'hydrogène à la mode de la photosynthèse?

Dans la photosynthèse, la chlorophylle produit de l'oxygène (et de la matière organique) en présence d'énergie solaire, d'eau et de dioxyde de carbone.

Peut-on produire de l'hydrogène en imitant la photosynthèse?

La réponse est OUI!

Voici une annonce technologique et financière très encourageante pour l'environnement: l'annonce provient d'HyperSolar Inc.

Cette annonce concerne la mise-au-point de semi-conducteurs qui produisent de l'hydrogène simplement en présence de soleil et d'eau.

Premier avantage: plus besoin de panneaux photovoltaïques. Des circuits plongés dans l'eau captent directement l'énergie solaire pour produire l'hydrogène.

Deuxième avantage: l'eau utilisée est quelconque et n'a pas besoin d'être filtrée ou déminéralisée.

Troisième avantage: ces circuits pourraient être commercialisés à faible coût.

Sur son site web, HyperSolar précise que 10 litres d'eau suffirait à produire une quantité d'hydrogène permettant de produire 10 kilowatts/heure à la demande, soit la consommation typique d'un ménage en une journée. Tout l'intérêt de l'hydrogène est qu'il s'agit d'une production à la demande, l'hydrogène étant une énergie de stockage.

Le patron d'HyperSolar explique aussi l'intérêt de cette nouvelle technologie pour les voitures (traduit de l'anglais): Avec les récentes annonces de Hyundai, Honda, Toyota et d'autres grands constructeurs automobiles concernant la sortie de voitures à piles à hydrogène en 2015, il y aura dans un avenir proche une demande accrue pour l'hydrogène propre. Nous croyons que notre technologie peut résoudre deux inconvénients majeurs qui entravent l'adoption importante de voitures à l'hydrogène. D'une part, notre procédé de production d'hydrogène solaire résoud la question du manque d'infrastructures de production d'hydrogène à proximité des points de distribution ou stations-service. D'autre part, notre procédé permet d'éviter la production d'hydrogène à partir de combustible fossile, une production qui libère dans l'atmosphère des quantités importantes de dioxyde de carbone.

Gageons qu'un de ces jours, une innovation en biotechnologie permettra la production d'hydrogène grâce à des végétaux ou des bactéries.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.