Bill Gates, le plus grand propriétaire terrien des USA, déteste le BIO

Obsédé par les brevets et la sélection des technologies qui rapportent des royalties et permettent d'engranger facilement des bénéfices plantureux, Bill Gates est en train de saccager les fondements d'une alimentation saine et libre.

Voici deux nouvelles dont le rapprochement est très inquiétant:

FranceInter (17 mai 2021): Le plus grand propriétaire terrien des États-Unis est... Bill Gates.

US Right to Know (26 mai 2021):  Bill Gates’ radical menu for food systems: ultra-processed foods, patents, monocrops.
En français: Le menu radical de Bill Gates pour les systèmes alimentaires: aliments ultra-transformés, brevets, monocultures.

Je pense que, pour les gens qui lisent Mediapart, ce rapprochement est édifiant, très inquiétant et se passe de commentaires. Sinon, lisez les commentaires qui suivent.

Le support de Bill Gates à une alimentation ultra-transformée est d'autant plus choquant qu'il est permis de penser que la nourriture de Bill Gates et sa famille est sans doute aussi contrôlée que celle d'une famille royale et qu'il y a fort à parier que cette nourriture est fondamentalement d'origine BIO. Les aliments de merde, c'est très bon pour les autres, les crétins que Bill Gates encourage de facto à le devenir ou à la rester, pour être des clients dociles de Microsoft et des contributeurs de sa fondation philantrocapitaliste.

A mon sens, Bill Gates ne vaut guère mieux que Donald Trump, mais il est nettement plus sournois et bien moins transparent. Comme son avenir ne dépend pas d'élections démocratiques, je ne vois que Xi Jinping, président à vie d'une très grande puissance, pour concurrencer Bill Gates.

Ceux qui comprennent l'anglais écouteront avec intérêt les propos de Vandana Shiva, prix Nobel, expliquant que les empires de Bill Gates doivent être démantelés (mars 2021) et que Bill Gates continue le travail de Monsanto (octobre 2019).

Une question en corollaire: comment/pourquoi faire confiance à un tel joueur de poker menteur au plan mondial quand il s'agit de lutter contre le dérèglement du climat ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.