Vers une crise sans précédent en 2018

On sait que la crise financière sera sans précédent, et que le krach se rapproche...Par contre, et comme toujours, le moment de son éclatement est difficile à prévoir, tant il dépend des manipulations sur les épargnants que pourront orchestrer les plus grandes fortunes, principaux initiés et spéculateurs.

23 décembre 2017 - Jean-Marc B

Dès le 16 juin 2017, les Echos titraient sous la plume de Jean-Marc Vittori "«La crise financière, inévitable et imprévisible».

La Banque des Règlements Internationaux venait de communiquer que l’endettement public et privé dans 44 pays, dont tous les plus grands, atteignait 160 000 milliards de dollars, soit 235% de leur PIB, sans compter les dettes entre institutions financières...Or c'est moins que les 200% du PIB à la chute de la maison Lehman Frères...

Concernant la dette des ménages de la principale économie, qui a déjà déclenché la crise de 2008, voir ceci: Etats-Unis : la menace des « subprime » automobiles grandit, où  la Réserve fédérale de New York tire le signal d’alarme. Elle constate que les ménages américains ne cessent de s’endetter, comme aux plus beaux jours de 2003-2008.

Prenons maintenant une vue plus large, dans le temps et l'espace, et plus aigue, grâce aux analyses profondes de l'économiste et militant du NPA  François Chesnais:Les dimensions financières de l’impasse du capitalisme, par François Chesnais

Sur le même sujet, il faut lire aussi cet article de Michel Husson, qui dialogue avec F. Chesnais:Le capital financier et ses limites, par Michel Husson

Ce qu'on ne sait pas, c'est quand ? A court terme (quelques mois) ou quelques (petites) années ? Dix ans après la dernière crise, Goldman Sachs et JP Morgan ont mis au point un produit qui permet désormais à leurs clients de parier sur la prochaine, estimée proche...comme ils l'avaient déjà fait. 

Marc Roche, auteur du documentaire "Les gangsters de la Finance", estime lui aussi dans l'entretien ci-dessous que les crises ont lieu environ tous les 10 ans, donc devrait avoir lieu en 2018. Toutefois, il donne plus d'information intéressante sur HSBC que sur la date de la prochaine crise...

Arte Thema - Les gangsters de la finance : entretien avec Marc Roche © x32b4hd67s

En tout cas, le déclenchement n'est pas à long terme. Mais personne ne peut savoir pour quand. Les seuls qui pourront avoir une idée, même vague, sont les bourgeois les mieux "initiés" dont l'intérêt spéculatif est que cela monte encore avant qu'ils ne retirent leurs billes. Mais pour réussir son coup contre les autres joueurs et les millions d'innocents épargnants, il ne faut aviser personne...

Olivier Delamarche: "Le Titanic pensait aussi que l'iceberg était loin"

Olivier Delmarche : Vers une nouvelle crise énocomique majeure ? © Anti Nouvel Ordre Mondial

Restent les économistes les plus médiatisés, qui ne cessent de rassurer sur les principales chaines dites d'information...Les grands spéculateurs ne les remercieront jamais trop. Il faut pour eux que les moutons en remettent toujours dans la machine. Il faut pour ce 0,1%  que cela continue à monter, mais si quelques uns risquent d'y perdre beaucoup. A moins, comme en 2008, mais ce sera plus difficile, que les gouvernants décident de les sortir de l'eau, par la dette et l'austérité imposée aux peuples, en aggravant encore plus la crise suivante...

L'échéance n'est peut-être pas lointaine...Préparons-nous pour leur faire rendre gorge.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.