Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10342 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 janv. 2021

Inde: la marche entre dans Delhi, de gré ou de force...

Comme promis, la marche des paysans est entrée dans Delhi, de gré ou de force, en se défendant contre les bandes armées du capital quand nécessaire. Les leaders paysans ont annoncé la veille que la marche ira sur le Parlement le 1er Février, celui qui a voté la série de lois anti paysanne et anti ouvrière, sur ordre du dictateur Modi.

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source: Luttes invisibles

Actualisation et complément de l'article ci-dessous: hier 25 janvier au soir les leaders paysans ont appelé les manifestants de la marche dans Delhi ce 26 janvier à rester sur place pour marcher sur le Parlement le 1er février.

Inde demain: un front ouvriers-paysans marche vers la révolution -J. Chastaing

LA MARCHE DES PAYSANS POUR ENTRER DANS DELHI A COMMENCÉ

Hier soir 25.01.2021 sur seulement deux portes d'entrée de Delhi, Singhu et Tikri, la presse bourgeoise inquiète comptait "au moins" 125 000 tracteurs massés prêts à entrer, dont 5 000 équipés de fourches et pelles au cas où. Il faut savoir qu'il y a "au moins" 4 points de rassemblements de ce type, que chaque tracteur porte en 3 et 5 personnes et que beaucoup tirent des "trolleys" avec 10 ou 20 personnes, qu'il y a de nombreux autre véhicules, voitures, camions, bus, motos et vélos et que beaucoup enfin sont venus en train, en plus des 300 000 paysans qui campent sur les 5 camps autour de ville depuis 60 jours

https://www.facebook.com/Farmerprotes/videos/346178796388187

INDE.26.01.2021. LES HABITANTS DE DELHI SONT MASSÉS LE LONG DES RUES POUR APPLAUDIR L’ENTRÉE DES PAYSANS DANS LA CAPITALE

Au même moment a lieu le défilé national de l'armée devant les notables pour cette journée de fête nationale en Inde.

D'un côté, le défilé du peuple et la République du peuple, applaudit par la foule, de l'autre le défilé de l’État des riches applaudi par les notables

https://www.facebook.com/kisanektamorcha/videos/2315314695280039

POUR SUIVRE EN DIRECT L’ENTRÉE DES PAYSANS DANS DELHI - A UNE DES PORTES:

https://www.facebook.com/watch/live/?v=811084059470878&ref=search

Dans la marche pour entrer dans Delhi, des policiers avaient trouvé intelligent de mettre un bus en travers de la route pour tenter d'entraver la marche des paysans. Il ne les gênera pas longtemps

https://www.facebook.com/Farmerprotes/videos/882737519139991

En complément tous les jours le dossier Soulèvement en Inde et la rubrique Asie/Océanie de la nouvelle Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté de la campagne écolo
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean
Journal — France
Dans le Béarn, des jeunes empêchés de s’installer en maraîchage bio
La communauté de communes de Pau a lancé un projet de « Ceinture verte » : l’installation d’une dizaine de paysannes et paysans par an autour de l’agglomération. Mais six jeunes sont actuellement suspendus au bon vouloir de la Safer, qui privilégie l’agrandissement des fermes existantes.
par Amélie Poinssot
Journal — France
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau