JEAN MARC GOVERNATORI
Co-secrétaire national de l’Alliance écologiste indépendante. Conseiller Municipal dans la 5ème Ville de France. Élu deux fois meilleur gestionnaire de France. Détenteur du Trophée de l'Emploi.
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 juil. 2021

Lettre au pouvoir exécutif

JEAN MARC GOVERNATORI
Co-secrétaire national de l’Alliance écologiste indépendante. Conseiller Municipal dans la 5ème Ville de France. Élu deux fois meilleur gestionnaire de France. Détenteur du Trophée de l'Emploi.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

1) Les scientifiques ne sont pas tous d’accord entre eux sur la vaccination obligatoire et le Pass sanitaire.

2) On peut envisager que nous soyons conditionné.es par les chaînes d'info continue. Je ne dis pas que c’est un complot, ce peut être de l'incompétence ou le souci de faire de l'audience.

3) Lorsqu’elles alertent sur les 4 millions de morts Covid dans le monde en 18 mois, c'est effrayant oui. Mais si elles ont l'honnêteté de dire que dans le même temps 88 autres millions de personnes sont mortes "autres causes", c’est beaucoup moins effrayant, non ? Et en tous cas, la Covid n’est plus alors la priorité sanitaire. Idem pour notre pays : juin 2020 sans vaccin, 1000 morts Covid. Juin 2021, 1500. Et 50.000 autres causes en juin 2021 en France !

4) Le confinement nous a sauvé ? Des scientifiques remettent en question son efficacité. Les réalités Suède et Inde, peu ou pas confinées, aussi. Les chiffres de la mortalité globaux en Suède comparables entre 2020 et 2019. Inde inconfinable en fait, 400.000 morts Covid en 18 mois face à 13 millions autres causes. Quand BFM nous affole avec " 3.000 morts Covid en Inde hier". Pourquoi ne disent-ils pas qu’en Inde = 27.000 morts par jour en 2019 dont 0 Covid ?!

5) Moyenne d’âge décès Covid 2020 Italie, France, Allemagne : 81 ans dont 90% avec comorbidité. 

6) "Le vaccin est très efficace", c’est possible. Pourquoi alors forcer, faire prendre des risques et vacciner les 12/44 ans qui représentent 0% des décès Covid en France ? Les seniors sont donc irresponsables ?

7) Un vaccin est un médicament et tout médicament peut avoir des effets indésirables. Mais la différence entre un vaccin et un autre médicament, est que le médicament se donne à une personne malade alors que le vaccin s’administre à une personne en bonne santé.

8) En 2019, 13 millions d'hospitalisations en France dont 0 Covid . 2020, moins de 300.000 hospitalisations Covid.

9) Les valeurs liberté, réalité et responsabilité sont capitales.

10) la santé est la priorité, oui : mettons donc D'ABORD le paquet sur les cancers et maladies cardio-vasculaires qui tuent 5 fois plus que le corona et dont une partie significative des causes font mourir de la ... Covid. 

11) Est-il juste qu’on en fasse 1000 fois moins pour le dérèglement climatique qui remet en cause l'habitabilité de notre planète que pour la Covid ?! 

12) Vous créez un précèdent gravissime : un.e Président.e moins démocrate que vous se servira de la " jurisprudence " Macron pour nous imposer encore pire que votre vaccin et votre condition d'accès à un simple restaurant.

13) Vous affirmez que le vaccin est "extraordinairement efficace", pourquoi l'imposer alors aux réfractaires ? Pourquoi déresponsabiliser tout le monde ? Pourquoi ne pas dire que en cas de saturation hospitalière, la priorité sera donnée aux vaccinés ? Vacciné.es qui n'ont aucune inquiétude à se faire vu votre postulat.

14) "Nous risquons de manquer de lits de réanimation". Mais l'an dernier, sans vaccin ni expérience de ce virus, notre système hospitalier a tenu grâce au courage de nos soignants. 50% de la population bénéficie désormais de votre super vaccin, pourquoi prendre alors une mesure dictatoriale ?

15) Votre ministre de l'Action et des comptes publics explique que la gestion de la Covid va coûter 424 milliards d 'euros à l'État français (au contribuable) sur 3 ans ! Quadrupler ces lits, former les personnes, eut donc été une goutte d'eau dans cet océan de dépenses. Tout en réduisant les coûts financiers, sanitaires , sociaux des confinements, fermetures et restrictions imposés.

16) Vous savez que précarité sociale = précarité sanitaire et il n'y a jamais eu autant de pauvres en France. La gestion de la Covid est passée par là : on dépense une fortune, on prépare une impasse financière gravissime, et pourtant, une nouvelle pauvreté a été créée. Vous étiez pourtant certain de la pertinence de vos décisions. Comme pour celles du 12 juillet…

17) Vous décidez de mesures inapplicables qui vont encore compliquer la vie de nos entreprises et polluer la vie de chacun. 

18) Vous voulez donc vacciner tout le monde. À partir de 12 ans aussi ! Statistiquement, on sait que quelques enfants vont décéder de cette vaccination. Ils seront très très peu nombreux certes à subir cette fatale issue, mais vous vous sentez d'expliquer à ce papa et à cette maman un tel drame ?! Pour éviter que les enfants donnent le virus à un ancien ? Vaccinez le donc, votre vaccin est "extraordinairement efficace" ! Et laissez nos enfants tranquilles.

19) Connaissez-vous le pourcentage des décédés Covid de tous les 0/44 ans sur la totalité des décédés Covid, du 1er mars 2020 au 1er juillet 2021 ? 0% ! Les 3/4 des décédés ont plus de 75 ans. Pour mourir de la Covid en France, il faut être porteur de facteur de co-morbidité et avoir l'âge d'une personne normale qui décède à un âge normal : 81 ans. Chiffres de votre ministère.

20) Près de la moitié des soignants qui refusent le vaccin, cela ne vous interpelle-t-il pas Monsieur le Président ? Ils sont les sachants. Et les chiffres sont faussés car baignant dans ce milieu médical, ils ont toute facilité à se faire faire une vaccination fictive : dans tout hôpital il y a un médecin anti vaccination obligatoire. Je précise que je ne suis pas anti vaccin, je suis pour la liberté vaccinale,  je suis pour la responsabilité, je suis pour une politique de santé !

21) Notre pays pratique depuis toujours une politique de la maladie : on  discute nombre de lits d'hôpitaux , du remboursement des médicaments,  du numerus clausus... Résultats ? Au moins 90% des décès qui auraient pu survenir plus tard et un abîme financier : 300 milliards d'euros, 1er coût budgétaire pour notre pays. 

22) Ce virus nous a pourtant démontré que la plupart des personnes en bonne santé sont asymptomatiques et au lieu d'utiliser 100% du temps d'antenne pour des "solutions" extérieures, masque, test, vaccin, il fallait entamer enfin cette indispensable éducation à la santé !

23) Bol alimentaire moins volumineux, moins gras, moins salé, moins sucré,  moins carné, plus végétal, non industriel et bio, activité physique quotidienne, 0 cigarette et 0 drogue, moins d'alcool, sommeil réparateur, choix d'une vie moins stressante et moins polluante... Les facteurs majeurs de décès sont les pollutions, la sédentarité, l'obésité, la cigarette, l'alcool, selon votre ministère de la santé et vous voulez assassiner nos libertés pour ce virus ?! Et ceux qui en meurent pâtissent justement de ces travers !

24) Imposer à tous un vaccin expérimental dans un tel contexte est pure folie autant que vos mesures sont disproportionnées.

25) Et il y a le pergélisol (permafrost pour les Anglais) : votre choix de société le fait fondre, libère de puissants gaz à effet de serre et de vieux virus probablement inconnus de notre précieux système immunitaire : 20 % de la croute terrestre fond  et ses habitants invisibles comme le réchauffement climatique qu’il produit, requièrent que notre pays choisisse maintenant une politique de santé, ne croyez-vous pas ? Votre cher vaccin sera inopérant contre les futurs virus issus de cette croute ou d'animaux délogés de chez eux.

26) L'absence de discours sur le traitement de la Covid pose aussi question : on a su trouver de supers vaccins en un temps record et aucun médicament ?! L'hydroxichloroquine qui vous a guéri est-elle à jeter ? L'ivermectine ? La Plitidelsine ? Ces plantes proposées par la phytothérapie ?

27) Mieux vaut produire des drames évitables chez les 0/44 ans qui représentent 0% des décès Covid ?! Celui qui vous citerait le cas de tel ou tel jeune décédé de la Covid oublie que sur 67 millions d 'habitants, il y a forcément des malchanceux génétiques et que c’est un très mauvais motif pour faire de notre pays une dictature sanitaire.

28) Votre mandat doit-il être marqué à jamais par la plus grande faute d'un Président de notre 5ème République ? Monsieur le Président, vous avez confiné tout le monde, masqué tout le monde, dépisté à tout va, contraint tant d'entreprenants à ne rien faire, stoppé la culture...  pour en venir finalement à vacciner à l'aveugle ? Le pouvoir est grisant oui, mais votre responsabilité est proportionnelle au pouvoir colossal que vous offre notre pays. Responsabilité est bien le mot clé, celui dont l'absence explique nos maux : irresponsabilité écologique de notre espèce. Entretenir le mythe que la solution vient toujours de l'extérieur est le pire des virus : pouvez-vous envisager que les solutions soient hors vaccin pour tous, qu'elles soient dans le respect de son corps, dans le respect de la nature, de son air, de son eau, et à court terme dans la distanciation sociale pour ceux qui y tiennent ? Cela est compatible avec le respect de celui qui veut se faire vacciner, qu'il le fasse. Notre lignée a su traverser 1000 pestes et guerres, nous sommes très solides... avant pollutions des corps et environnement ! Cette fuite en avant sanitaire est sœur de la fuite en avant technologique qui tente de réparer nos erreurs de mode de vie. Autonomie, conscience, responsabilité, sont les actes qui nous sortiront de nos impasses dont la Covid n'est qu'une facette. Et une alerte. N'en faîtes pas une catastrophe. Elle est ailleurs.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi
Journal — Migrations
En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelques mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet

La sélection du Club

Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours