Des voeux politiques de Gauche et de rêve

A tous, bonne année. A tous, vraiment? Oui, à tous. Enfin presque. Laissons de côté...

Laissons de côté les extrêmes, les populistes de tout poil, ceux qui parlent au nom du peuple, se cachent derrière pour défendre des intérêts très particuliers... On oubliera aussi la Droite déjà bien gâtée avec Wauquiez...  

 On pourrait avoir une bonne année si......si les gilets jaunes arrêtent de se prendre pour le peuple et  Macron  pour Jupiter,  si Le Maire et Darmanin sur le chemin de Bercy soudain se convertissent à l’économie solidaire et à la justice fiscale,  si Mélenchon, Drucker, Gaudin et Elkabbach prennent  enfin une retraite bien méritée, si Hamon se remet de son extinction de voix, Jadot d'un début d' inflation d’égo, Olivier Faure d'un effacement existentiel persistant, si donc  la Gauche, à défaut de s’unir, au moins se désémiette...

Si... Si... Si... On pourrait avoir une bonne année! On peut toujours  rêver...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.