Un temps de chien de chasse...

C’était mon tour de sortir le chien. J’étais tellement content que j’en étais presque à aboyer!

 J’avais un papier en règle de la préfecture qui précisait l’heure de sortie et le trajet. Je connaissais bien, c’était le tour habituel. Tout de suite à droite,  je prenais la rue du Travail, ensuite la rue de la Famille, puis  celle de la Patrie,  je traversais le square LF Céline, longeais l’allée Jeanne d’Arc et puis retour  par le boulevard du Maréchal Pétain jusqu’à la maison, impasse de la Liberté.

Tout était en ordre,  je pouvais marcher la conscience tranquille, un petit drone au-dessus de la tête, un bracelet électronique à la cheville et mon smartphone avec GPS traceur dans la poche.   De temps en temps, Médor 6 XS, mon brave chien, me regardait de ses deux bonnes caméras bienveillantes et tirait sur la laisse pour me remettre dans le droit chemin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.