Retraites: l'âge du capitaine

On connaissait l’âge de raison, l’âge ingrat, l’âge mûr, le 3 ème âge... Voilà  qu’avec cette réforme des retraites, on découvre l’âge pivot et l’âge d’équilibre et qu'on redécouvre l'âge du capitaine...

L’âge d’équilibre, l’âge pivot, quelle différence? C’est un peu compliqué, mais je me lance: l’âge pivot, on vous l’impose, l’âge d’équilibre, vous vous l’imposez. Pour bien comprendre 2 exemples: 

  1)  Si on vous dit,  ce n’est qu’en partant à 64 ans que vous aurez votre taf pour une retraite pleine,  64 ans, c’est l’âge pivot. 

  2)  Si vous vous dites, après avoir calculé minutieusement vos points, ce n’est qu’en partant à 64 ans  que j’aurais mon taf, 64 ans, c’est l’âge d’équilibre.

La nuance est subtile…Disons, pour être plus clair, que l’âge d’équilibre est un âge pivot qui ne dit pas son nom, Mais c’est quand même  une belle trouvaille…

En effet, au lieu de banalement prendre  sa retraite, chaque travailleur pourra désormais, à un âge avancé, faire  son numéro d’équilibriste  qui lui permettra ensuite, plus tard, d’intégrer tout naturellement  une maison d’équilibre juste avant de faire sa pirouette finale.

Le risque existe aussi, personne ne connaissant la valeur future du point, que vous ne puissiez jamais vraiment savoir à quel âge entre 64 et 70 ans (ou plus), vous pourrez prendre votre retraite  à taux plein. Cet âge incertain, c’est l’âge du capitaine.

Elle est pas belle la réforme de Monsieur le Président Macron? 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.