Un hors la loi très ordinaire

Micro-trottoir: enquête sur les incivilités et le vivre ensemble. L’homme questionné vient de garer sa voiture sur le trottoir…

 Oui, oui, Monsieur, chaque soir, ma voiture, je la gare devant chez moi,  sur le trottoir,  elle y a juste sa place, c’est bien  pratique,  près de ma porte d’entrée. Et puis, au moins là, pas de risque qu’elle soit accrochée, comme dans la rue!  

Oui, j’ai bien un garage, mais je m’en sers  d’atelier pour faire des petits travaux sur mes temps libres. Au noir évidemment!  Ça met un peu de beurre dans les épinards… C’est pas avec ce qu’on gagne!

Ce que je pense des zones à 30?…  Franchement?… Dans notre petite ville,  ils en ont mis  partout mais, moi, je continue à passer  à 50, comme avant,  parce qu’à 30 dans ma   bagnole,  j’ai l’impression de marcher,  et  si  on a  l’impression de marcher quand on roule en auto,  alors, c’est pas la peine   d’avoir une auto! 

 Ce que je fais ce dimanche?… Je tonds ma pelouse, j’ai un petit jardin derrière… Ouais! L’après-midi après la sieste, j’aime bien, c’est le meilleur moment de la semaine pour faire un peu d’exercice. L’herbe coupée?… Et ben, je la brûle  dans le jardin! …  Vous dites que c’est interdit!   Il faudrait que je la trimballe dans une remorque à la déchetterie!  Que ça pollue grave!  Vous plaisantez! Il faut pas exagérer! la preuve: l’herbe,  c’est naturel, c’est vert, c’est écolo! Non?

Vous dites que tout le reste aussi de ce que je fais, c’est interdit!… Rouler trop vite, se garer sur le trottoir, tondre le dimanche après-midi, travailler au noir! Et même qu’on pourrait me chercher noise avec mon berger allemand qui aboie toute la journée quand je suis absent!  

Et bien vous voyez, Monsieur, je vous le dis, on ne fait qu’embêter les gens honnêtes comme moi avec des lois et des règlements stupides…   Non je ne m’énerve pas, mais ils feraient mieux, la-haut, à Paris, de s’occuper de…  Oui, oui, je sais bien ce que je veux dire… Mais comme vous allez encore me dire que ce que je vais dire, je n’ai pas le droit de le dire  et bien, je vous en dirai pas plus! 

 D’ailleurs, vous savez, aux prochaines élections, c’est décidé, Monsieur, je voterai  pour le parti de l’ordre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.