Et soudain les héros ne sont plus des footballeurs...

Soudain les héros ne sont plus des footballeurs, mais ...

Soudain les héros ne sont plus des footballeurs, mais des caissières de supermarché, des boulangers, des livreurs, des aides-soignantes, des infirmières, des médecins, des agriculteurs, tous ces gens anonymes, parfois invisibles sans lesquels nous ne pourrions plus vivre.

Souhaitons que sur l’échelle de nos valeurs (à tous les sens du terme), leur soit donnée, après la crise, la place qu’ils méritent et que nous ne nous contentions pas de quelques applaudissements et médailles en chocolat.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.