Jean-Marie Brom
Physicien. Directeur de Recherches CNRS
Abonné·e de Mediapart

34 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 sept. 2022

Jean-Marie Brom
Physicien. Directeur de Recherches CNRS
Abonné·e de Mediapart

ET LA LUTTE CONTRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ??

Depuis le début de la guerre en Ukraine et les difficultés d'approvisionnement en gaz, c'est l'affolement énergétique en Europe. Bricolages charbonniers, méthode Coué, prières bientôt. Et pendant ce temps, on meurt en Ukraine, et le climat continue de se déteriorer...

Jean-Marie Brom
Physicien. Directeur de Recherches CNRS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'Allemagne qui envisage de rouvrir - avec difficultés - des centrales à charbon, mais qui continue à exporter son électricité chez nous, et toute l'Europe qui suit ce mouvement vers le charbon pour éviter les possibles pénuries de cet hiver.

Et chez nous Elisabeth Borne qui "compte vraiment sur EDF pour assurer son programme de redémarrage dans les prochaines semaines, dans les prochains mois, et ça nous éviterait de devoir redémarrer une centrale à charbon", alors que la décision de redémarrer la centrale de St Avold est déjà prise par son propre gouvernement. Et que l'on sait que sur les 32 réacteurs actuellement à l'arrêt, une bonne quinzaine ne pourront être démarrés avant 2023. Et pourtant, encore en février à Blefort, le candidat-président engageait la France dans la voie de la transition heureuse grâce au nucléaire…

Mais la lutte contre le réchauffement climatique, les accords de Paris, la loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte (LTECV), la Programmation Pluriannuelle de l'Energie, qu'en reste-il ? Depuis 2015, les gouvernements successifs s'engagent à réduire les émissions de GES, à accélérer la mise en place des énergies renouvelables, en retardant toujours un peu plus le moment où il faudra bien vérifier, en espérant que ce jour-là, celles et ceux qui se seront engagés ne seront plus aux affaires…

 Et il faut une pandémie pour que le pays respecte peu ou prou ses engagements de réduction d'émissions et de consommation, mais très provisoirement, il faut aujourd'hui une guerre à nos portes où la Russie, grande pourvoyeuse de gaz est impliquée pour que tous nos engagements climatiques soient réduits à néant.

Une seule chose compte : sauver la sacro-sainte croissance, les dividendes, faire en sorte que tout puisse continuer comme par le passé, et que ce soient toujours les mêmes qui s'en sortent. Et comme chaque fois –voir la crise pétrolière de 1973, ou la crise bancaire de 2009  - se féliciter, une fois la crise passée, de s'en être sortis à bon compte… Du moins pour certains.

 Et maintenant, on va demander aux écoles de réduire la température, mais pas à la SNCF de fermer ses écrans publicitaires géants, on va demander aux Français de prendre leur vélo, mais pas aux dirigeants du CAC40 de renoncer à leurs jets privés.

 En attendant, le bricolage dans l'urgence tient lieu de politique… Quand est-ce que nos dirigeants seront-ils capables de voir plus loin que leur mandat ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin