Il ne faut jamais dire du mal des médias… Mais peut-on s'étonner ?

Du 11 au 18 mars, plus de 300 000 personnes se sont exprimées sur la sortie du nucléaire. Mais de cela, pas un mot dans les médias... Est ce normal ?

Le 22 mars : plus de 300 000 (entre 300 et 500 mille, selon que l'on soit proche du gouvernement ou pas) personnes manifestent pour exprimer leur mécontentements face à l'avenir que le gouvernement nous prépare. Quelles que soit leur tendance ou leur sympathie, quelle que soit la région, ces manifestations font la une des médias.

Du 11 au 18 mars : plus de 300 000 personnes (314  530 exactement) personnes participent à la "votation" organisée par la France Insoumise à propos de la sortie du nucléaire.  Et sur ce nombre, 93,13 % des votants s'expriment clairement pour une sortie du nucléaire civil et militaire.

Mais de cette votation, pas un mot dans les médias, ou si peu….

Et pourtant, depuis 1977 et les 70 000 manifestants s'opposant à Super-Phénix, jamais la question du nucléaire n'avait rassemblé autant de personnes.

Et pourtant, aussi loin que la mémoire puisse porter, jamais la question de l'énergie n'avait été posée aux Françaises et aux Français.

Mais de cela, pas un mot dans les médias.

Je ne voudrais pas en tirer de conclusions, mais quand même….

trfle-singes

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.