Jean-Marie Brom
Physicien. Directeur de Recherches CNRS
Abonné·e de Mediapart

34 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 août 2016

Jean-Marie Brom
Physicien. Directeur de Recherches CNRS
Abonné·e de Mediapart

INDEMNISATION POUR FESSENHEIM : ESCROQUERIE OU ACCORD DE DUPES?

Cela devient du franc n'importe quoi... L'Etat (propriétaire à 84 % de EDF) va s'indemniser lui même pour fermer cette vieille chose de Fessenheim. Et encore... Fermera-t-elle ? EN tout cas, 400 Millions c'est trop peu pour un centrale qui aurait de l'avenir, et c'est trop pour un tas de feraille (radioactive en plus). Alors, qui seront les pigeons de cet accord ? Nous, comme d'hab...

Jean-Marie Brom
Physicien. Directeur de Recherches CNRS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ainsi que l'a annoncé la presse de ce 24 août, EDF et l'Etat seraient parvenus à un "accord" : l'arrêt définitif de le centrale de Fessenheim devrait rapporter au bas mot 400 millions d'euro à EDF: 100 millions suivis d'une part variable (jusqu'à 300 Millions ?) indexée sur le prix de l'énergie "pour les années futures"…

On est en droit de s'interroger sur la justification de ces sommes, qui ne correspondent à aucune réalité :

S'agit-il de pourvoir à la fermeture, à la surveillance et au démantèlement de cette centrale après son arrêt ? Mais la loi de la République impose déjà à EDF de provisionner ces dépenses…

S'agit-il de compenser le manque à gagner d'une centrale obsolète et qui n'est autorisée par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (visite décennale oblige…) qu'à fonctionner jusqu'en 2019-2020, sans aucune garantie pour la suite, même si EDF veut faire croire à une durée de vie de soixante ans ? Et qui pourrait estimer ce manque à gagner, pour une centrale qui depuis ses débuts, n'a pu fournir qu'à peine 80%  de sa production théorique, rapportant bien moins que les 400 millions d'euros par réacteur et par an comme voudraient nous le faire croire quelques spécialistes de la désinformation  nucléaire (syndicalistes, ministres, députés locaux ignares…). Nous mettons EDF au défi de publier les chiffres réels de la rentabilité de ses centrales nucléaires…)

Lorsque l'on mesure que depuis le mois de juin l'un des réacteur est en arrêt pour vérification de la conformité d'un des générateur de vapeur (d'une valeur de 100 millions d'euro) et que depuis le début de cette année, ce ne sont pas moins d'une quarantaine d'incidents qui ont entravé le fonctionnement de la centrale, il y a de quoi se poser la question de la justification d'une telle somme, ridicule si Fessenheim est le fleuron de l'industrie nucléaire française que l'on nous présente, mais bien trop élevée pour une telle vieillerie à bout de souffle et déficitaire …

Au moment où le gouvernement s'apprête à recapitaliser EDF (avec ses 37 milliards de dettes, voire 66 milliards d'après Thierry Gadault) ce pseudo-accord d'indemnisation montre bien le ridicule dans lequel le couple atomique Etat - EDF est en train de se vautrer… 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard
Journal
Le milliardaire Kretinsky passe la corde au cou de « Libération »
Le renflouement du quotidien par le milliardaire tchèque marque un nouvel épisode dans le mouvement tectonique qui secoue le secteur : la concentration sans précédent aux mains de quelques milliardaires s’accélère. L’aide apportée au quotidien par le milliardaire tchèque se fait dans des conditions drastiques.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez