TOUS LES NAUFRAGÉS DU MONDE NE SONT PAS ÉGAUX !

La médiatisation à outrance du sauvetage spectaculaire de Kevin Escoffier , concurrent malheureux du VENDEE GLOBE est une véritable obscénité au regard des 20000 migrants noyés en Méditerranée ou en Manche dans l'indifférence quasi générale.

" C'était comme dans un film sur les naufrages , mais en pire " 

 Une parole de migrant cinéphile secouru in extremis par l'un des rares bateaux affrétés en Europe pour cette mission humanitaire de sauver des vies ?

  Non ! Détrompez vous : c'est la déclaration pleine de candeur d'un compétiteur du VENDEE GLOBE tout juste miraculé des flots , un certain Kevin Escoffier, enfant gâté de la voile , pour lequel la mer n'est pas un cimetière de migrants , mais doit rester un terrain de jeu propice à des sensations fortes dignes d'une superproduction hollywoodienne ! " L'Everest des mers " ou le Dakar des quarantièmes rugissants ?

A quel prix ? Parlons en ! D'abord , pour espérer quitter le port avec un bateau compétitif d'au moins 60 pieds , il faut  rassembler la bagatelle de 10 millions d'euros entre l'achat , la préparation et surtout l'entretien pour une campagne complète . Ensuite , pour organiser une telle compétition, ce n'est pas moins de 12,5 millions d'euros qu'il faut jeter à l'eau ! Enfin, le vainqueur empoche la coquette somme de 800000 euros sans parler de tous les a-côtés aussi juteux que désintéressés ... Sachant qu'environ 30 vaisseaux sont engagés dans la course , faites vous-même le calcul ...

  Dans cette enveloppe rondelette , combien de navires salvateurs de vrais naufragés victimes de nos égoïsmes ? Combien de logements dignes de ce nom plutôt que ces tentes de fortune arrachées par les chiens de Darmanin , place de la République ? Combien de familles déshéritées et exilées , sauvées des tempêtes de la guerre qu'elles ont fuie pour survivre ?

   Voilà , Messieurs Escoffier ( le sauvé) et Le Cam ( le sauveur ) , une fois remis de vos émotions et peut-être même lassés de vos jeux du cirque maritimes d'occidentaux repus , vous regarderez enfin le monde réel tel qu'il est et qui n'est pas malheureusement du cinéma !

Jean Marie Caucal. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.