jean-marie.caucal
Professeur d'histoire .
Abonné·e de Mediapart

22 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 avr. 2022

jean-marie.caucal
Professeur d'histoire .
Abonné·e de Mediapart

LE SEUL VOTE UTILE EN AVRIL : L 'ABSTENTION REVOLUTIONNAIRE .

Au terme d'une campagne présidentielle minable où les égos surmédiatisés des candidats l'ont emporté sur les idées , une seule solution les 10 et 24 Avril pour changer vraiment d'horizon politique : une déferlante d'abstentions d'ampleur sans précédent , débouchant sur une crise institutionnelle majeure et des réformes structurelles en profondeur .

jean-marie.caucal
Professeur d'histoire .
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  D'emblée , l'échec de Sandrine Rousseau , la seule capable de renouveler à gauche par sa radicalité un projet de société écologique , a bien montré le profond conservatisme libéralo- compatible incarné par Yannick Jadot : un projet conformiste et sans aucune imagination conceptuelle , dont les contradictions intrinsèques ne sont plus à démontrer pour expliquer ses limites partout où il a été expérimenté . L'écologie politique a besoin d'une Révolution , pas d'une énième réformette repeignant en vert , un libéralisme à bout de souffle !

  Ensuite , le fiasco de la primaire populaire plombée par l'incapacité de la  gauche à s'unir pour constituer un nouveau front populaire , a révélé la duplicité de tous ses représentants , préférant un bout de gras médiatique et une minute de célébrité  , à l'impérieuse nécessité de faire barrage au fascisme ! Expliquez moi pourquoi , M. Mélenchon , présenté , en désespoir de cause aujourd'hui comme le seul vote utile pour contrer Marine Le Pen , n'a t-il pas commencé par se soumettre de son plein gré au vote de la Primaire Populaire plutôt que de la regarder avec condescendance et mépris du haut de sa vanité et de sa mégalomanie qui sont loin d'être , elles , des hologrammes ?

  Pour faire le buzz , en acceptant de pactiser avec cette société du spectacle , Messieurs Mélenchon et consorts  , sous prétexte de combattre les idées de l'extrême droite raciste , ont puissamment contribué à les banaliser en les faisant exister , comme des idées parmi d'autres : était-ce pertinent d'accepter de débattre avec Zemmour chez Hanouna , M.Mélenchon , au risque de le faire apparaître comme un candidat digne de ce nom ? Que ne ferait-on pas pour faire parler de soi au risque d'y perdre son âme et son honnêteté , comme l'ont révélé aussi les soupçons de surfacturations organisées par l'association " l'ère du peuple " pour financer des campagnes dispendieuses centrées sur sa petite personne ?

   Enfin , comment faire confiance à ce nouvel homme providentiel de la Gauche , même adoubé désormais par l'intelligentsia et Mme Taubira , qui se bouchent quand même un peu le nez pour le soutenir , sous prétexte de battre l'extrême droite ? Lui , dont les idées à géométrie variable , ses déclarations impardonnables et imprescriptibles sur Poutine mais surtout la pratique autocratique du pouvoir dans son propre mouvement , ne laissent pas d'inquiéter sur sa conception de la démocratie . Depuis plusieurs années , La France Insoumise , de l'avis de tous , ceux qui y sont restés comme ceux  , très nombreux , qui en sont partis , écoeurés , est marquée par une extrême concentration du pouvoir aux mains de son leader bien sûr mais aussi d'un petit groupe de nouveaux apparatchiks et bureaucrates aux convictions plus opportunistes que sincères .

   Je reste donc sceptique quant à la crédibilité d'un homme qui prétend abolir la monarchie présidentielle , alors que tout son corps et son esprit disent consciemment ou inconsciemment le contraire par la vérité profonde de son être ? Ses ambitions personnelles et son caractère sont tellement consubstantiels à cette constitution présidentielle , qu'il lui sera très difficile , une fois conquis le Saint Graal élyséen de réformer la Cinquième République ! Comme le Mitterrand de 1981 qui a oublié instantanément celui de 1958 pourfendant le " coup d'Etat permanent " !

     Pour ne plus  épiloguer , si l'on veut abolir la Cinquième République et la perversité de son présidentialisme monarchique , pas d'autre solution à l'horizon , qu'une Abstention révolutionnaire majoritaire , massive et pacifique qui ôterait toute légitimité à quelque candidat élu que ce soit ( extrême droite comprise ) ouvrant la voie à une crise politique majeure , unique condition pour réformer en urgence nos institutions . Par la réunion immédiate d'une assemblée nationale constituante , on commencera par supprimer la fonction présidentielle , avant de repenser de fond en comble notre démocratie en péril : seul ce boycott constituant pourra la refonder pour mieux la reconstruire demain .

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.