Commentaire furtif

Mes billets parlant de mon député ont choqué quelqu'un ! Qui a préféré s'exprimer dans un message privé. Le trouvant non dénué d'intérêt, je livre ici la teneur du message, en respectant son anonymat et son orthographe. Je livre aussi la réponse que je lui ai faite.

Message de Unetelle

Ca suffît

Ca suffira cette pub pour votre deputé 

Quel est le rapport entr osny et conflans ? 

Vousntes bizarre on dirait un coup monté 

 

Réponse de Jean-Max Sabatier

En fait, ça ne suffit pas. J'ai bien l'intention de relater par le menu mes relations avec mon député, ainsi que chaque événement associé à mon combat. Désolé si cela vous importune.

C'est en tant que citoyen que j'attire l'attention sur une loi (à l'échelle de la République, pas limitée à Conflans) qui permet à un office HLM en collaboration avec une mairie de déplacer 51 familles, pour des raisons de basses magouilles économico-financières. Et en tant que citoyen, j'ai voté pour ce député-là, non pour celle de Conflans, car je ne travaille pas à l'endroit où j'habite.

Je déplore par ailleurs que vous n'ayez pas le courage de commenter mon article (et rendre ainsi publique votre parole), et que vous préfériez le huis-clos d'un message privé. Votre message, sans être courtois, n'était néanmoins pas grossier, je ne l'aurais certes pas supprimé.

Bizarre ? Je crois que oui, je suis bizarre. Pas comme les autres commerçants, qui se fichent complètement du sort des personnes déplacées, et qui se voient déjà, sans frais, avec un local neuf et de même surface (théoriquement) dans un quartier 1,4 fois plus peuplé.

Bizarre ? Je crois que oui, je suis bizarre. J'ose espérer changer les choses !

Un coup monté ? Faut pas être parano. S'il y a coup monté, c'est bien de la part de cette association de bandits. On prend prétexte de quelques rodéos, trafics et incivilités, ainsi que d'autres fausses raisons, pour décréter "trop vieux tout ce quartier là" et réaliser de juteuses opérations immobilières.

Voyez la suite : billet 25 : la réunion d'hier soir d'information aux blancs autour de la cité, sans les personnes véritablement concernées. Billet 26 : article sur votre commentaire furtif (rassurez-vous, je respecterai votre anonymat).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.