Économiquement corrèque : Goscinnix le prophète

J’avoue, Adam Smith, Marx, et consorts, j’ai jamais mis les pieds. Mais j’ai quand-même un prof d’éco, pas que d’éco d’ailleurs. Je veux parler de Goscinnix. Il prédit Macron en extrapolant Chirac, il voit la fin de l’ENA, il pige l’absurdité de la « modernité ». Tel Montesquieu méditant sur Rome, il voit la fragilité et la vanité de la prétendue civilisation.

Obélix et compagnie, je crois, est étudié en fac ! Peut-être au lycée ou au collège, c’est pas sûr, car on y est moins libre. Dans ce chef d’œuvre, on a une critique de la modernité. Enfin, de la modernité en ce qu’elle contient de pervers, d’absurde, d’inhumain et de scandaleux.

Pour l’anniversaire d’Obélix, le village avait trouvé une idée de cadeau vraiment top : en effet, coïncidence, il y a eu la relève dans le camp romain de Babaorum. Les malheureux légionnaires qui ne sortaient plus de chez eux pour ne pas prendre de baffes, sont remplacés par d’autres, fringants et neufs, motivés, avec un chef carriériste décidé à imposer la loi romaine. Et Obélix, qui se plaint de ne plus rencontrer de légionnaires dans la forêt, a eu un camp à dévaster à lui tout seul ! Et les villageois ont juste regardé, en chantant « Joyeux anniversaire ».

Jules César, informé de ce qu'un seul Gaulois a destroy un camp entier, se choppe un coup de blues. Il écoute ses conseillers discuter de la stratégie à suivre. Parmi toutes ces voix incompétentes, il dresse l’oreille quand il entend un discours « technocratique » : « Puisqu’ils sont forts, il faut les affaiblir. Puisqu’ils n’ont rien d’autre à faire, il faut les occuper. » C’est Caius Saugrenus qui a pris la parole.

12-7-8

Obélix et Compagnie est paru en 1976. Est-ce que vous voyez qui inspire Caïus Saugrenus ?

En fin de compte, Chiracus Saugrenus est envoyé en Gaule avec les pleins pouvoirs et un crédit illimité. Dans la forêt, il s’arrange pour rencontrer inopinément les Gaulois, et il tombe sur Obélix.

14-7-8

 

15-1


15-4-5-1

Convaincu par ce que le Romain lui fait miroiter, Obélix se met au travail. Mais il n’a plus le temps de chasser. Et comme, impatient de travail et de réussite, il a envoyé chier Astérix, celui-ci ne lui fait pas bon accueil quand il vient le voir à l’heure du repas. Alors la première contamination commence :
18-3

18-6-7

Les Gaulois se spécialisent : désormais, il y a des prolétaires de l’industrie, et de la chasse.
Saugrenus a amorcé son travail de sape. Il provoque l’augmentation de la production, du profit !
Pardonnons au poète Goscinnix la petite erreur d’économie :
19-5

19-6-7

D’autant qu’il crée un savoureux jargon technocratique, à base de mots-clés de la science économique et d’un langage « petit-nègre » bananiesque.

Là-dessus, Uniprix, marchand ambulant, arrive au village. poussé à la production et à la distribution par Saugrenus, Obélix l’absorbe !

26-1

26-3-4

Le marchand reprend toutes les étoffes que ces dames tâtaient et convoitaient : « Excusez-moi. Le patron a tout acheté. » Yellowsubmarine est furieuse.
26-9

Comme d’habitude, seuls Astérix et Panoramix vont garder la tête sur les épaules.
29-5

Car tout le monde va s’y mettre !
31-8

À Rome, César suit les progrès de la stratégie de Saugrenus. Dans le cirque, entre deux massacres, on fait de la pub :
37-3

Et puis ça va être la bulle ! Des grains de sable que n’avaient pas prévus les crânes d’œuf. Artisans romains qui s’opposent à cette production étrangère. Artisans d’autres contrées qui s’y mettent. Surproduction, crise. C’est construit comme une tragédie, le coryphée était Obélix lui-même : quand Saugrenus, au tout début, lui demandait s’il en livrait beaucoup, Obélix répondait que non, parce que ça s’use pas vite. Ça se termine donc très mal pour les finances de JC.
41-6-7-1

Et le village va connaître bientôt, à son tour, les effets de la crise.
42-1

Déjà, Obélix regrette.
42-5

Saugrenus est de retour au camp, et annonce qu’il n’achète plus !
43-10-11

Quand il s’avère que les Romains n’achèteront plus rien, tout redevient normal.
48-2

Vous trouvez pas que Saugrenus ressemble à Manus ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.