Déchéance et fraternité, les tableaux de la BD

Leçon de morale avec Hergé, pour les enfants. Leçon de littérature avec Pratt, pour tout le monde.

Quand j’étais petit, je lisais Tintin. (Je relis toujours, d’ailleurs). Une de mes premières leçons par littérature, m’a été donnée dans Le crabe aux pinces d’or. Haddock est une épave, manipulée par son second, grâce à l’alcool. La rencontre de Tintin et du capitaine se fait sous le signe du danger, de la déchéance, et de la fraternité.

Tintin a réussi à s’échapper de la cabine où il était prisonnier, sur le cargo Karaboudjan, capitaine : Haddock, second : Allan. Fret : drogue.

crabe-au-pince-dor-14-10-11

 [..]

crabe-au-pince-dor-15-12-13-14

crabe-au-pince-dor-16-1-2

  [..]

crabe-au-pince-dor-19-16

 [..]

crabe-au-pince-dor-62-7
crabe-au-pince-dor-62-12

 

 

 

 

 

 

 C’est la fin de la déchéance pour le capitaine. Au cours des aventures qu’il va vivre avec son nouvel ami, il lui arrivera bien de rechuter, de mettre sa vie et celle des autres en danger, mais il est désormais sur une pente ascendante.

 

 

 

Cette histoire nous est racontée aussi par Hugo Pratt. Avec moins de naïveté, plus de nuance, plus de poésie, et avec de vrais dialogues. Hugo Pratt prouve que la BD peut sortir des petits Mickey. Pratt est un écrivain.

Le professeur Steiner est une sorte de Nietzsche que la folie aurait mené à la déchéance alcoolique. Il se trouve en même temps que Corto Maltese à Paramaribo, en Guyane Hollandaise. La logeuse de Corto, Madame Java, fait le portrait de Jeremiah Steiner : « Il a été un homme important. Ce qu’il a dit et écrit fait encore l’objet d’études et de recherches. Il n’a plus soif de sagesse philosophique tellement il a bu, de Prague à Paramaribo. »

Et cette épave est alors le martyr de deux bad boys :

capricorne-18-1

 [..]

capricorne-20-1

 [..]

capricorne-20-3

 [..]

capricorne-21-3-4

capricorne-22-1-2

 [..]

capricorne-22-4

capricorne-23

capricorne-24

 

À partir de cette scène, Steiner va retrouver des centres d’intérêts et des raisons de vivre. Il va cesser de boire, et accompagner Corto dans certaines de ses aventures.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.