Jean-Max Sabatier
autoentrepreneur
Abonné·e de Mediapart

332 Billets

2 Éditions

Billet de blog 24 nov. 2022

Jean-Max Sabatier
autoentrepreneur
Abonné·e de Mediapart

Céline et Cécile, mauvaises citoyennes

Cécile, je l’ai trouvée dans les Suppliciées de la terreur, Gustave Gautherot, Perrin, 1925. Céline, je l’ai trouvée dans l’actualité, aux côtés et en face d’un baron de la Nupes. Je vais peut-être lancer une pétition et demander le rétablissement de la peine de mort pour les mauvaises citoyennes qui accusent leur mari robespierrien.

Jean-Max Sabatier
autoentrepreneur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cécile figure dans la section "femmes politiques" (aux côtés d'Olympe notamment), des Suppliciées de la Terreur. C'est assez curieux. L'humaniste, borné et niais, peut trouver ça émouvant et pertinent, estimer que cette jeune fille de la petite bourgeoisie parisienne est bel et bien politique, au sens noble. Qu'elle est bel et bien une femme politique au sens noble : sens du droit et de la justice, intelligence, courage, toutes ces fariboles. Bref, le contraire de Macron, Mélenchon, Le Pen, Cornélius Fudge, Rufus Scrimgeour, Dolores Ombrage, etc., qui heureusement, tiennent bon le cap, le manche, la barre, la trique et la schlague.

Cet opuscule féministe, mais royaliste a une table des matières démocratiques :

LIVRE I - PRINCESSES ET MARÉCHALES DE FRANCE
LIVRE II - FEMMES POLITIQUES
LIVRE III - BOURGEOISES
LIVRE IV - RELIGIEUSES
LIVRE V - FEMMES DU PEUPLE
LIVRE VI - « HUMANITÉ »
LIVRE VII   HÉCATOMBES PROVINCIALES

En bref, une poignée de femmes nobles, et le reste roturières. En fait, si ce livre est démocratique, c’est que Maximilien l’était lui aussi ! car lui aussi préférait les gens du peuple pour les envoyer à l’abbaye de Monte-à-Regret.

De nos jours, la victime est fractale, en plus d’être fracturée. Les jeunes filles racisées apprennent que si elles se font violer par un Racisé, elles ne doivent ni accuser, ni dénoncer. Faut pas moufter, ce serait contre la cause. La cause ! En août 1572, les bons Parisiens en appelaient à la Cause pour daguer, noyer, violer, etc. leurs mauvais voisins protestants.

De nos jours, la cause n’est plus catholique mais musulmane, ou anti-raciste, ou écologiste, et c’est là qu’on rigole très très jaune, ou féministe. Si ton mari de tape dessus, écrase s’il est député LFI. C’est quasiment blasphématoire, ça. Ou s’il est Racisé, ou s’il est Musulman. Car ces catégories sont des victimes. Il semble que l’intelligence moyenne d’homo sapiens ne puisse concevoir qu’on puisse être victime d’une victime.

Christiane Taubira, femme intelligente, explique qu’il faut passer sous silence l'esclavage arabo-musulman (pourtant le plus volumineux de l’histoire des hommes), car le raconter serait perturber, troubler, victimiser, culpabiliser, les petits Arabes musulmans. Perversité occidentale, perversité blanche. Hafsa Askar a bien raison de vouloir gazer cette sous-race.

Céline, tais-toi ! La personne de ton mari est sacrée, et comme un enfant victime d’un prêtre pédophile, tais-toi. 

Vois plutôt ce qui est arrivé à Cécile :

Cécile Renault, "meurtrière" de Robespierre (pdf, 111.2 kB) © Gustave Gautherot

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani
Journal
La Fnac cède à l’extrême droite et retire un jeu de société « Antifa »
Des tweets énervés et mensongers émanant de l’extrême droite et d’un syndicat de commissaires de police ont convaincu l’enseigne de retirer un jeu de société édité par Libertalia. L’éditeur-libraire croule depuis sous les commandes.
par Christophe Gueugneau
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost