Le petit livre bouge

Il bouge, parce qu’il est piraté, et qu’il peut voyager bien plus librement. Il bouge, parce qu’il est question en fait de tout le corpus d’une révolution autogestionnaire, et que ce corpus est en route depuis longtemps. Le petit livre est grand, et s’agrandit. Il lève. Il bouge parce qu’il te bouge : il t’émeut, te meut, te met en branle, te change. Il bouge le monde.

— Vous êtes tellement bêtes ! s’écria Hermione en tapant du pied, des larmes coulant sur sa robe.
                     Harry Potter et la coupe de feu, chapitre 20 : La première tâche.

Si vous voulez transmettre des connaissances et les faire voyager à travers le temps, confiez-les aux enfants.
                     Proverbe bambara.

Le monde est une branloire pérenne.
                    Montaigne.

librairiemontaigne

 Heureusement qu’il bouge, le petit livre. Nous sommes si inertes, si mous. Si préoccupés de foutaises, si insouciants des vrais périls. Si aveugles, égoïstes, lâches, sectaires, malentendants. Si bêtes. (pardon, les bêtes).

Le petit livre, en cette urgente occurrence, c’est « le bréviaire ».  Je vais l’appeler comme ça, ça va plus vite que Décoloniser les provinces.

C’est logique qu’il soit petit, et très important, pour faire la révolution. Car la révolution, c’est simple. Ça tient en quelques mots, parce que le problème est très vite posé, et que les solutions sont olympiennes. Même, je trouve qu’Onfray est un peu bavard. Moi, avec mon parti des gens, j’ai presque réduit une semaine à un jour. 4500 mots au lieu de 25000. Et en citant dans une grande proportion, Dumas père et Alphonse Karr. Donner à lire, mais sans casser les pieds.

Sur le serveur Le parti des gens, nous avons un salon #littérature. Textes de tous acabits, de tous types d’auteur, grand ou petit. On peut y mettre ses propres essais, proses et poésies, ses critiques et analyses de telle ou telle œuvre, et aussi des œuvres entières d’auteurs lus et appréciés, si on a le courage de les numériser (excellent exercice ! très long et fastidieux ! mais qui apporte une pleine connaissance du texte, notamment avec le travail de post-scan).

Vous avez aimé le feuilleton ? Partagez-le en entier. Pour charger le bréviaire  cliquez là :  Piraté par la librairie-école, Conflans Sainte Honorine (pdf, 585.8 kB)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.