MAI 2019

"Mai mai mai Paris mai" chapô Nougaro Ne pas y voir quelque allusion que ce soit, simple choix esthétique pour l'introduction de cette "page" des mes chroniques aléatoires.

21 mai

Pour aller au bout des choses

https://www.youtube.com/watch?v=ue5GYn4GVUs

Je n'ai pas fait le tour du sujet

Mais j'en sais un peu plus sur le prix des compteurs d'eau, simples, radio relevables etc. C'est variable, surtout pour les usagers de la fourniture d'eau et la manière dont cela leur est répercuté. Un compteur tout simple c'est à priori tout pas cher.

Il y a aussi de la CRE dans le gaz?

J'ai mon opinion sur la question du prix de l'électricité, j'y vois beaucoup moins clair pour ce qui concerne le gaz dont il arrive qu'on entende l'annonce de certaines variations de prix. Je n'ai pas fait le tour des fournisseurs de gaz en vrac ou bouteille mais je me demande si à l'image du prix de l'électricité certains revendeurs sont soumis à un prix réglementé et d'autres pas. C'est un job pour les médias d'info...  

Pourquoi je ne voterais jamais pour Fabienne Keller?

J'avais assisté il y a quelques temps (Public Sénat) à une superbe dérobade de sa part à une question qui lui était posée au sujet de la rémunération des salariés de la fonction publique. Il n'y a peut-être pas que cela.

Je n'ai peut-être pas tout dit

La dernière fois (le mois dernier) que je me suis répandu au sujet de la loi Nome et du prix de l'électricité j'avais conclus au sujet de l'augmentation du prix de l'électricité qu'il resterait pour les foyers les moins à l'aise les chèques énergie. J'aurais dû préciser et ce qu'il en coûte pour l'Etat. Il y a vraiment quelque chose d'obscène dans ce "système" CRE NOME.  Les seuls qui peuvent se frotter les mains sont ceux qui revendent l'électricité achetée à EDF. Quand je pense que certains parlent d'assistanat pour quelques situations, récemment encore, les mêmes ont à mon avis de grosses oeillères très rétrécissantes.

Au passage je m'interroge un peu parfois sur le contrôle réalisable à priori par Enedis seule entre électricité "verte" produite et injectée sur le réseau et électricité "verte" vendue. Je m'étonne également qu'il arrive à Enedis de faire de la publicité TV (???) et qu'aucune autorité de la concurrence n'ait encore fait sa crise de nerf sur la situation de monopole d'Enedis à moins que quelque chose m'échappe.

30 mai

Comment interpréter les choses?

J'ai suivi à certains moments depuis ce matin une chaîne d'info en continu et les infos d'une chaîne généraliste c'est sans doute insuffisant pour tirer des conclusions mais en l'état je trouve que le monde médiatique fait preuve d'un grand talent à éviter d'aborder ou évoquer les conséquences, évidentes à mon sens, de la loi Nome sur la "santé financière" d'EDF et l'augmentation du prix de l'électricité. Je ne sais pas trop quoi en penser, mais  cela contribue chez moi au désintérêt parfois au dégoût que je ressent assez fréquemment ces derniers temps vis à vis des "affaires politiques". J'ai hésité à aller voter pour les européennes dimanche dernier et je l'ai presque fait à pile ou face une fois dans l'isoloir dans ce qui restait  après avoir balayé d'office les "indésirables".

Je peux aussi témoigner de ma perplexité concernant l'idée d'une "banque du climat" dont je ne vois pas ce qu'elle pourrait financer de plus ou mieux que ce que la BCE devrait être en mesure de faire. Marketing politique? Tentative de verdissement apparent? Institutionnalisme? Dans tous les cas ce serait une structure supplémentaire avec ses coûts, ce n'est pourtant pas dans l'air du temps Macronien... 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.