G20 de Brisbane : l'hypertrophie de la finance n'a toujours pas été corrigée

Jean-Michel Naulot : "Une nouvelle crise financière nous pend au nez" © France Info

 

En 2008-2009, les dirigeants occidentaux avaient promis de "changer le système", de corriger l'hypertrophie de la finance, ce déséquilibre considérable entre la sphère financière et l'économie réelle. Même si des réformes parfois très lourdes ont été entreprises, on ne s'est pas attaqué à l'essentiel, à la correction de ce déséquilibre. En cas de nouvelle crise, nous risquons de n'avoir plus de marge de manoeuvre du côté des politiques monétaire et budgétaire. Corriger l'hypertrophie de la finance, accélérer les réformes, est plus que jamais nécessaire. 

 http://www.franceinfo.fr/emission/l-interview-eco/2014-2015/jean-michel-naulot-une-nouvelle-crise-financiere-nous-pend-au-nez-11-11-2014-18-45

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.