Bientôt un régime général de sécurité sociale en Inde ?

Dans les pays dotés d'un régime général de sécurité sociale ou de formes d'assurances visant à développer la protection sociale au profit d'une grande majorité de travailleurs, le fait que l'Inde n'ait pas encore ni au niveau fédéral ni à celui de ses Etats le moindre équivalent peut surprendre.

 

Seuls n'existent que des régimes de quasi-assurances privées dénommés EPFO et ESIC. Ils ne sont accessibles qu'à une étroite minorité de citoyens favorisés.

Ceci peut s'expliquer par la présence dans une population globale de près d'1,2 milliard de citoyens, de centaines de millions qui vivent, selon l'expression, au dessous du niveau de pauvreté. Leur activité, quand ils en ont, leur permet à peine de survivre, et certainement pas de prévoir la maladie et le décès. 

Cependant, le gouvernement fédéral, sous l'impulsion du Président Modi, a bien compris que le pays ne pourrait continuer à jouer un rôle de grande puissance, notamment au sein du BRIC, face à la Russie et à la Chine où les travailleurs, même en Chine, sont mieux protégés. L'on vient d'apprendre qu'il vient de lancer des consultations avec les Etats pour le lancement à frais partagés d'un plan universel d'assurances sociales. Ce plan viserait notamment les travailleurs du secteur informel. Il devrait être lancé avant 2019.

Le plan viserait à fournir des pensions obligatoires, une assurance contre la maladie, une assurance décès, une couverture des dépenses de maternité. Il comprendrait des assurances facultative contre certaines maladies et le chômage. La proposition circule actuellement pour études entre divers ministères. Des méthodes de financement sont par ailleurs recherchées.

Inutile de dire que ce projet suscite déjà une forte opposition parmi les entreprises et les organisations professionnelles et syndicales représentant les éléments les plus favorisé, notamment au sein des castes supérieures. Elles craignent notamment de perdre leur compétitivité internationale si le coût de la main d'oeuvre augmente. Par ailleurs, il n'est pas encore certain que le projet sera soutenu par les partis dits de gauche.

Néanmoins, que ce Plan de Sécurité Sociale soit mis à l'étude pr le gouvernement est déjà d'un grand intérêt. Dans les prochains mois, l'on suivra attentivement la progression de l'initiative. Ceci non seulement en Inde mais dans les Etats entretenant avec ce pays des relations commerciales et économiques. Nous en reparlerons pour notre part.

Référence

http://indianexpress.com/article/india/soacial-security-scheme-draft-labour-modi-govt-epfo-5015555/

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.