Bientôt des USV militaires américains

On appelle USV ou Unmanned Surface Vessels de petits navires qui opèrent à la surface de l'eau d'une façon autonome, sans faire appel à un équipage embarqué.

On les nomme aussi ASV ou Autonomous Surface Vehicules. Leur principale utilité concerne l'océanographie, pour le suivi de la température et de la dérive des courants marins. Ils sont beaucoup moins coûteux et plus souples d'emploi que les navires océanographiques proprement dits. Ils peuvent d'ailleurs être utilisés simultanément à ceux-ci.

On appelle USV ou Unmanned Surface Vessels de petits navires qui opèrent à la surface de l'eau d'une façon autonome, sans faire appel à un équipage embarqué. 

Ils sont généralement pilotés de terre ou à partir de navires beaucoup plus grands. Leurs moteurs peuvent fonctionner pendant plusieurs mois sans faire appel à des carburants marins. Ils utilisent l'énergie des vagues, autrement dit les mouvements que leur imposent ces dernières, pour se déplacer. Ils font appel par ailleurs à des cellules solaires pour se procurer l'électricité nécessaire au fonctionnement de leurs équipements. Ils se sont fait connaître des géographes lorsque l'un d'entre eux a parcouru pour observation 2.200 miles marins en Mer de Béring, entre la Russie orientale et l'Alaska. ce qui aurait correspondu à 25 jours en mer pour un navire océanographique. Leur utilité est évidemment aussi dans le domaine militaire. Ils peuvent notamment procéder au dragage des mines.

Dans l'avenir, on prévoit que de petits cargos à usage commercial pourront être utilisés sur le modèle des USV. Restera à s'assurer qu'ils ne provoqueront pas d'abordages en cas de défaillance de leurs systèmes de contrôle. Inutile de dire que les syndicats de gens de mer y sont très hostiles.

Appel d'offres de l'US Navy

On a appris le 9 septembre que la Marine militaire américaine (US Navy) a lancé un appel d'offres (Request for Proposals pour la mise au point d'USV d'environ 180 pieds ( 31 m.) dénommés LUSV (Large Unmanned Surface Vessels). Ceci a été fait à l'occasion d'un LUSV Industry Day en Juin rassemblant plus de 80 industriels militaires intéressés par ce marché potentiel. Les premiers exemplaires devront être livrés à partir de 2021.. Ils intégreront des matériels militaires fournis par la Navy. Les LUSV devront pouvoir combattre de façon autonome ou avec l'aide d'équipages militaires.

L'US Navy envisage de développer parallèlement un sous-marin sur ce modèle, dit extra-large unmanned undersea vehicle [XLUUV]. Elle consacrera à l'ensemble un budget de 628 millions de dollars en 2020. A notre connaissance, les besoins de financement ultérieurs n'ont pas été estimés.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.