Un missile à propulsion nucléaire serait-il utile à la Russie ?

Une explosion survenue le 8 août dans un site d'essai nucléaire sibérien dit Nyonoksa, ayant fait plusieurs victimes et provoqué une augmentation importante des radiations autour du site, n'a pas été commentée par le Kremlin qui n'en a pas précisé la cause.

L'Agence russe Rosatom a seulement évoqué un accident survenu lors de la mise en place d'une source de propulsion nucléaire destinée à un missile.

Les experts occidentaux l'attribuent à un accident survenu lors du développement et l'amélioration du missile de croisière à propulsion nucléaire dont Vladimir Poutine avait révélé l'existence en 2018 et dit par l'Otan 9M730 Burevestnik nuclear-powered cruise missile. Beaucoup de spécialistes en matière de défense, notamment en France des scientifiques travaillant à l'IFRI, Institut Français des Relations Internationales, s'interrogent sur l'intérêt en général, et pas seulement pour la Russie, d'un missile à propulsion nucléaire.

Certes la portée et la durée de vol d'un tel missile ne dépendent plus de carburants embarqués, lourds et handicapants. Ce missile, qui serait nécessairement téléguidé de la terre, pourrait multiplier les zones et les trajectoires, en contournant les sites radar antimissiles occidentaux. Mais la miniaturisation d'un propulseur nucléaire nécessaire à un tel missile présente, selon les experts, de nombreuses difficultés et risques associés. La Russie voudrait-elle s'engager dans une telle opération, relançant la course aux armements nucléaires ?

Aujourd'hui, l'expert militaire russe Alexander Golts a qualifié ce missile de parfaitement inutile. Mais certains se demandent si Vladimir Poutine ne voudrait pas ainsi montrer que la Russie demeure une grande puissance militaire, face aux Etats-Unis mais aussi à la Chine. Dans ce cas, que fera Washington? 

Note au 14/08, 20 h. 

Dans le même temps, la coopération militaire russo-iranienne ne cesse de se développer, impliquant les missiles S.300 et bientôt leurs successeurs S.400

Voir sur ce sujet John Helmer http://johnhelmer.net/blitz-wolf-caught-in-persian-gulf-iran-and-russia-stronger-in-defence-than-the-us-and-uk-in-offence/

 


 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.