Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

2901 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 sept. 2019

Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

Sur la parole humaine. Qui a commencé ?

Beaucoup d'anthropologues pensent que les premiers hominiens, prédécesseurs de l'homo sapiens, ont progressivement été dotés de rudiments de langage, analogue au nôtre.

Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce pourrait être le cas de Homo erectus, une espèce éteinte du genre Homo, qui aurait vécu en Asie entre environ 1 million d'années et 140 000 ans avant notre époque. Mais cette capacité est sans doute apparue plus tôt, chez les Australopithèques tardifs, tel Australopithecus afarensis découverts en 1974 et est daté de 3,18 millions d'années, que l'on considère comme un ancêtre des Homo. 

Rappelons qu'aujourd'hui les paléoanthropologues admettent que l'Homo erectus, tel que connu aujourd'hui, n'était pas le seul descendant des australopithèques, à la suite d'une évolution linéaire. Beaucoup d'espèces proches ont du apparaître, dans la cadre d'une évolution buissonnante. Mais elles n'ont pas survécu. Il en résulterait que si l'Homo erectus avait été doté des divers éléments permettant une voix suffisamment complexe pour permettre des échanges dans un langage rudimentaire, elles pourraient elles-aussi l'avoir été. Bien évidemment, aucune preuve vérifiable de ces hypothèses n'est disponibles aujourd'hui.

Comme toujours, en matière de reconstitution de l'évolution, l'histoire des nombreux caractères anatomiques et sociétaux qui permettent à l'homme d'aujourd'hui d'être dotés de la voix telle que nous la connaissons, ne pourra jamais être reconstituée. A plus forte raison en est-il du langage, d'abord parlé puis aujourd'hui écrit, qui constitue le produit le plus notable de la voix humaine. On a suggéré que diverses espèces animales, disparues ou actuelles, telles que les primates, peuvent communiquer par différents signaux vocaux organisé dans un langage très rudimentaire. Mais aucun de ceux-ci n'approche de la complexité du langage humain.

Il est admis que ce que l'on nomme les civilisations humaines, anciennes ou contemporaines, ne seraient jamais apparues sans la voix humaine et sans les langages parlés qu'elle permet. Les futurologues suggèrent que si les conflits de civilisations entraînaient des évolutions catastrophique pouvant mettre en péril la vie complexe terrestre, la responsabilité en reviendrait à la voix humaine. Inutile d'ajouter que, dans la perspective aujourd'hui hors de portée permettant aux humains d'observer des formes de vie complexes sur d'autres planètes ; la première question qui sera posée sera de savoir si celles-ci disposent de voix et de langages permettant de communiquer avec elles.

Pour en savoir plus

On pourra lire à ce sujet un article très bien documenté du journal Le Monde, daté du 9 septembre 2019
Version en ligne réservée aux abonnés

Retour sur l'épopée de la voix humaine.

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/09/09/l-epopee-de-la-voix-humaine_5508287_1650684.html

Sent with ProtonMail Secure Email.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
« Après Perdriau maître chanteur, voici Perdriau maître censeur »
Un nouveau conseil municipal sous tension s’est tenu lundi à Saint-Étienne, dix jours après la censure préalable d’un article de Mediapart. Les appels à la démission du maire se sont multipliés, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hôtel de ville. Inflexible, Gaël Perdriau a déclaré qu’il ne démissionnera pas, même s’il est mis en examen. 
par Mathieu Martinière (We Report)
Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost