A quoi attribuer le verdissement en cours de la planète ?

Il est généralement admis aujourd'hui que l'augmentation actuelle des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, provoquée entre autres par le développement rapide des activités industrielles, sera une cause majeure de la catastrophe climatique prévue.

 L'augmentation de ces gaz entrainerait entre autres effets une diminution de la végétation à la surface de la Terre en diminuant l’ensoleillement. Il en résulterait une désertification progressive.

Mais le gaz carbonique CO2, produit par l'industrie, est favorable à la végétation. Or une étude publiée par Nature en 2016 et référencée ci-dessous, réalisée par des chercheurs chinois, montre que le verdissement de la planète, autrement dit l’augmentation de la végétation, est en constante augmentation.

En utilisant trois séries de données satellitaires, les chercheurs montrent que l’indice de surface foliaire de la planète (LAI, Leaf Area Index) a augmenté significativement entre 1982 et 2009. Le LAI est déterminé par le calcul de l’intégralité des surfaces des feuilles de la plante sur la surface de sol que couvre cette plante. Si le LAI d’un arbre augmente, cela veut dire que le nombre de feuilles de l’arbre augmente et qu’il réalise plus de photosynthèse.

Les chercheurs se sont également intéressés aux causes probables de ce verdissement en utilisant 10 modèles informatiques différents. Les résultats suggèrent que l’augmentation de la quantité de C02 explique en grande partie ce verdissement. Viennent ensuite une meilleure fixation de l’azote (9%), la légère augmentation de la température globale (8%) et les changements de couverture végétale (4%).

Beaucoup d’études se disant à tort ou à raison scientifiques ont été  publiées pour tenter de montrer que le réchauffement climatique est un mythe. Le plus grand nombre des climatologues attribuent ces études à la volonté des lobbies du pétrole de ne rien changer à l’utilisation de ce dernier.

Faut-il assimiler  l’article de Nature à de telles campagnes de désinformation, visant à encourager la production de charbon ?  D’autant plus que la Chine n’est pas en état de diminuer rapidement son recours au charbon et au pétrole. Nous ne pouvons pas répondre à la question. Disons seulement que Nature ne publie que des articles ayant été soumis à des comités de lecture très exigeants.

 Référence

Greening of the Earth and its drivers. Nature Climate Change.
https://www.nature.com/articles/nclimate3004

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.