Science. Les champignons terrestres vieillissent de 500 millions d'années.

L'apparition des champignons (fungi) sur terre se serait produite 500 millions d'années plus tôt que l'on ne le pensait jusqu'alors, soit il y aurait environ un milliard d'années.

Les champignons ou fungi constituent, dans leurs formes primitives, les premiers spécimens de vie multicellulaire (eucaryotes) apparus sur la terre ferme. Les eucaryotes ont succédé aux procaryotes ou cellules sans noyau, tels les microbes. On assimile aux  champignons les levures et les moisissures.

Corentin Loron, de l'Université de Liège, et ses collègues viennent de publier un article dans la revue Nature, référencé ci-dessous, concernant la découverte qu'ils viennent de faire au Canada de champignons fossilisés dont l'âge, estimé d'après celui des couches géologiques où ils se trouvaient, serait d'environ 1 milliard d'année. De plus ces fungi se trouvaient dans des terres émergées et non dans les fonds océaniques où l'on trouvait jusqu'ici les premiers fossiles.

Il s'agit de micro-fossiles qui n'ont pu être observés et datés qu'avec l'aide de méthodes spécifiques complexes analysant notamment les éléments radioactifs se trouvant dans la roche environnante, éléments dont l'âge peut être déterminé avec précision compte tenu du fait que la radioactivité primitive diminue régulièrement. Ces fossiles ont révélé la présence de chitine, substance fibreuse qui se forment sur les cellules des champignons et que l'on retrouve chez de nombreux autres organismes modernes.

Ces fungi peuvent donc être considérés comme une de premières formes d'apparition de la vie multicellulaire sur Terre. Aujourd'hui ils constituent, après les plantes et les bactéries, le tiers de la biomasse terrestre. Leur poids est six fois plus élevé que celui de tous les animaux, y compris les humains.

Référence

22 Mai 2019 . Early fungi from the Proterozoic era in Arctic Canada (article payant )
https://www.nature.com/articles/s41586-019-1217-0

Abstract

Fungi are crucial components of modern ecosystems. They may have had an important role in the colonization of land by eukaryotes, and in the appearance and success of land plants and metazoans. Nevertheless, fossils that can unambiguously be identified as fungi are absent from the fossil record until the middle of the Palaeozoic era. Here we show, using morphological, ultrastructural and spectroscopic analyses, that multicellular organic-walled microfossils preserved in shale of the Grassy Bay Formation (Shaler Supergroup, Arctic Canada), which dates to approximately 1,010–890 million years ago, have a fungal affinity. These microfossils are more than half a billion years older than previously reported unambiguous occurrences of fungi, a date which is consistent with data from molecular clocks for the emergence of this clade. In extending the fossil record of the fungi, this finding also pushes back the minimum date for the appearance of eukaryotic crown group Opisthokonta, which comprises metazoans, fungi and their protist relatives.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.