mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 26 sept. 2016 26/9/2016 Dernière édition

Pour un Uncut-France

Un mouvement spontané de protestation contre les banques et les grandes entreprises fraudant l'impôt est né en Grande Bretagne sous le nom de Uncut. Il se développe maintenant aux Etats-Unis sur le mode viral. Le mouvement consiste à occuper les locaux des « corporations » incriminées pour les obliger à fermer au moins momentanément boutique. Aux Etats-Unis le mouvement USA Uncut rejoint la vague de protestation populaire née à Madison, capitale du Wisconsin, contre les réductions de dépenses publiques imposées par le Gouverneur et les Républicains, dans le même temps que les allégements d'impôts frappant les plus riches venaient d'être renouvelés par le Congrès

.

Le slogan est simple: « pourquoi accepter des réductions de dépenses publiques sous prétexte de lutter contre les déficits alors que les banques responsables de la crise accumulent les bénéfices et que les grandes entreprises échappent aux taxes par de multiples subterfuges ».

Aucune organisation identifiée n'est apparue à la source de ce mouvement, sinon quelques jeunes activistes exaspérés par l'aptitude du Système à faire porter aux classes populaires le poids de leurs détournements. Le mouvement sera sans doute récupéré mais pour le moment il se développe de lui-même et se donnera peut-être quelques objectifs plus spectaculaires.

Il sera difficile d'envoyer la troupe contre ces insurgés d'un nouveau genre, se bornant à demander la stricte application de la loi contre les fraudeurs et les spéculateurs en eaux troubles. Il sera encore plus difficile de faire tirer sur eux avec des munitions de 12.7, comme Khadafi en Libye. Le remède serait pire que le mal.

Pour notre part, dans la perspective d'encourager le combat contre les oligarchies qui nous accablent, nous ne pouvons qu'approuver cette démarche et souhaiter qu'elle soit rapidement reprise en France et dans les autres pays européens en proie comme l'Irlande , la Grèce et quelques autres à des économies budgétaires n'atteignant que les plus faibles et compromettant les chances d'investissements dans les secteurs productifs. Ceci devrait créer - soyons optimistes - un choc psychologique incitant les gouvernements et le FMI à proposer des solutions plus justes pour réparer les déficits nés de la spéculation et des fraudes généralisées.
Affaire à suivre donc

 

Pour en savoir plus
* en français, article de Dedefensa
http://www.dedefensa.org/article-uncut_une_special_relationships_contre_les_banques_26_02_2011.html

* en anglais, article de RawStory http://www.rawstory.com/rs/2011/02/25/us-uncut-non-partisan-group-demands-corporations-pay-their-taxes/

* en anglais, article du Guardian http://www.guardian.co.uk/uk/2011/feb/25/uk-uncut-us-groups-cuts

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

France Uncut est parti plus vite que l'on pouvait espérer. On le trouve dorénavant sur Twitter et Facebook. Affaire plus que jamais à suivre

http://twitter.com/fruncut
http://www.facebook.com/fruncut?sk=info