Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

2901 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 juin 2019

Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

Dépenses militaires des membres de l'Otan

1000 milliards de dépenses militaires pour les pays membres de l'Otan en 2018

Jean-Paul Baquiast
Editeur du site Europesolidaire.eu et co-éditeur du site Automates Intelligents.com
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les plus récentes données de l'Otan font état du fait que les dépenses de dépenses militaires des pays de l'Alliance ont augmenté de 54 milliards de dollars US entre 2018 et 2019 (en $ constants de 2015). Les dépenses de défense des pays membres se sont donc accrues de 3,9 %.

Elles sont désormais de $US 984 milliards, contre 930 milliards l'an dernier. Sept pays membres de l'OTAN (États-Unis, Grèce, Estonie, Royaume-Uni, Roumanie, Pologne et Lettonie) remplissent l'obligation qu'ils avaient pris de consacrer au moins 2% de leur PIB aux dépenses en matière de Défense. D'autres dont la France sont en retard mais s'efforcent actuellement d'atteindre les 2%, voir un peu plus.

On trouve ci-dessous les dépenses militaires de 6 pays membres de l'Otan

  • États-Unis (685 milliards)

  • Royaume-Uni (65,5 milliards)

  • Allemagne (49,1 milliards)

  • France (47,7 milliards)

  • Italie (23,3 milliards)

  • Canada (21,3 milliards)

Rappelons que ces estimations sont faites a minima. Elles ne mentionnent que les sommes budgétaires proprement dites. Mais de nombreux pays procèdent à des opérations militaires non budgétées. On estime ainsi que les dépenses militaires des Etats-Unis ont atteint au total en 2018 plus de 1.000 milliards.

On ne manquera pas de se demander quels ennemis potentiels visent ces dépenses. Les Etats-Unis désignent en priorité la Russie et la Chine. Mais les budgets de celles-ci sont approximativement proches de ceux de la France. Il faut dire que la Russie et la Chine ont dernièrement réussi à se doter d'armes dites hypersoniques pour un coût que l'on estimera ridicule. Ceci peut s'expliquer par le fait qu'elles n'ont pas à financer un complexe militaro-industriel peu efficace mais extrêmement dépensier comme celui des Etats-Unis. On peut également suggérer que leurs conseillers militaires et scientifiques sont plus « intelligents » et moins corrompus que leurs homologues américains.

Le paradoxe est que, comme viennent de le rappeler des sénateurs américains, le Pentagone et l'US Army n'ont enregistré depuis 15 ans que des échecs militaires. Ceci ne semble pas près de changer. Espérons que la France, en dépit des vertueux efforts d'Emmanuel Macron pour augmenter son budget militaire au sein de l'Otan, c'est-à-dire principalement contre la Russie, ne suivra pas ce catastrophique exemple.

Référence

Voir https://www.nato.int/nato_static_fl2014/assets/pdf/pdf_2019_03/190314-pr2018-34-fre.pdf

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Brésil : Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini
Journal — Sports
Coupe du monde au Qatar : le Mondial de trop
Que le Mondial de foot se joue au Qatar ou ailleurs, l’exaspération démocratique et sociale face à la crise climatique et à l’inégalité des richesses impose aux grandes compétitions de changer de modèle. Il faut documenter et dénoncer la confiscation du football par des instances sportives et politiques ultralibérales. En espérant que les prises de conscience changeront enfin le cours des événements sportifs. 
par Stéphane Alliès

La sélection du Club

Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel