2013 : année de l’internationalisation du mois de l’Economie sociale et solidaire

L’année 2013 restera comme le mois de l’internationalisation du mois de l’Economie sociale et solidaire. Cette initiative née dans la région Provence Alpes Côte d’Azur en 2003, il y a 10 ans, était étendue à l’ensemble du territoire national en 2008. Le mois de novembre est désormais, en France, le mois de d’Economie sociale et solidaire. Après 1513 manifestations programmées au niveau national en 2010 pour 178 000 participants, 1732 manifestations et 122 000 participants en 2011, 1707 manifestations pour 243 000 participants pour l’édition 2012, le mois de l’ESS 2013 affiche le même succès.

 Cette opération qui mobilise de nombreux acteurs de l’économie sociale et solidaire a un double objectif. Faire connaître les réalités de l’ESS le plus largement en se tournant vers le grand public, qui, s’il profite parfois des interventions de l’ESS à travers mutuelles, banques coopératives, ou associations, l’ignore la plupart du temps. L’autre objectif de ce mois exceptionnel est de rassembler dans une opération commune les forces de l’ESS afin d’accroître leurs capacités d’intervention et d’influence dans la société. Ce qui vaut pour la France, vaut pour tous les pays, comme au niveau international, d’où l’internationalisation du mois de l’ESS.

 Un comité international de pilotage de l’ESS

 L’internationalisation du mois de l’ESS a officiellement eu lieu aux 6es Rencontres du Mont-Blanc qui se sont déroulées à Chamonix du 9 au 11 novembre. Ce forum des dirigeants internationaux de l’Economie sociale et solidaire a rassemblé 450 acteurs venus de 45 pays et des cinq continents.

Outre l’internationalisation du mois de l’ESS, ces 6es Rencontres du Mont-Blanc permirent d’annoncer la création d’un comité de pilotage international de l’ESS destiné à intervenir auprès des instances des Nations-Unies.  Benoît Hamon, ministre délégué en charge de L’ESS, présent lors de ce forum, a apporté le soutien de François Hollande à cette initiative déclarant que la France « interviendrait et agirait pour que ce groupe soit effectivement créé. »

Ces 6es « Rencontres du Mont-Blanc » ont travaillé sur le thème suivant : « Changer le cap de la mondialisation avec l'économie sociale et solidaire : vers des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) post-2015 ».

 Ouverture jeunesse

 Ce 6e mois de l’Economie sociale et solidaire était placé en France sous le signe de la jeunesse. Deux raisons à ce choix. L’Economie sociale et solidaire est peu et mal connue des jeunes, qui sont pourtant nombreux à en partager les valeurs. Dans les cinq ans à venir, 500 000 emplois devront être remplacés dans l’ESS, ce qui est une vraie ouverture envers la jeunesse.

Enfin, ce mois de novembre a aussi été celui des premiers débats au Parlement sur la Loi de l’Economie sociale et solidaire présentée par le gouvernement. Les débats se poursuivront en ce début d’année 2014 pour un vote au Parlement qui devrait intervenir au printemps prochain.

 Pour plus d’informations, voir : Nord-social.Info

  La petite histoire du Mois de l’Economie sociale et solidaire

  Le bilan des éditions nationales du mois de l’Economie sociale et solidaire

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.