Grenoble : « Ici et ailleurs, faire et vivre autrement »

Le temps fort du mois de l'Economie sociale et solidaire à Grenoble aura lieu ce samedi 16 novembre. Une cinquantaine de structures rassemblant coopératives, associations et mutuelles se sont données rendez-vous pour participer, ensemble, à la promotion de l'ESS. Cette année 2000 événements sont programmés au niveau national dans le cadre du mois de l'ESS.

Le mois de l'ESS a lieu tous les mois de novembre depuis 12 ans déjà à l'initiative du Conseil national des Chambres de l'Economie sociale et solidaire. A Grenoble, c'est la troisième année qu'une telle manifestation est organisée.

Une économie à rassembler

L'Economie sociale et solidaire rassemble à travers ses principes, ses valeurs et ses modes de gouvernance associations, coopératives, mutuelles et fondations. En France, elle emploie, toutes structures confondues 2,3 millions de personnes représentant 14% des emplois privés er mobilise 22 millions de bénévoles principalement à travers les associations.
Les entreprises ou associations de l'ESS interviennent dans tous les secteurs de l'économie et leurs activités jalonnent notre vie quotidienne. Présentes de manière importante dans le système financier avec les banques coopératives, dans la construction avec des Scop, dans l'agriculture, toujours avec des coopératives, dans le commerce, mais aussi dans la santé avec les mutuelles et encore dans les inovations sociales, les entreprises d'insertion, et puis avec les associations dans de nombreux secteurs,....l'économie sociale et solidaire demeure une grande inconnue pour de nombreux français, même si, au jour le jour, ceux-ci font régulièrement appel à ses services, ou participent, d'une manière ou d'une autre à ses activités.
Le mois de l'Economie sociale et solidaire a pour objectif de porter à la connaissence du public la richesse de ses propositions dans la vie quotidienne, mais aussi de renforcer les liens entres les différents acteurs de l'ESS qui, s'ils partagent des valeurs communes ne sont pas suffisamment en action commune. Une faiblesse pour ce mouvement qui, par ses principes, ses valeurs, ses pratiques quotidiennes détient, dès à présent, et de manière concréte des réponses aux multiples crises que l'on entend régulièrement évoquer dans les médias : crise de la représentativité, crise économique, crise sociale, crise écologique,....mais demeure incapable de peser puissament dans le débat public.

Une économie du quotidien

Le mois de l'ESS organisé dans la métropole grenobloise s'inscrit dans cette grande mobilisation nationale. Jusqu'en 2017, peu d'événements avaient été organisés dans ce cadre à Grenoble, malgré la richesse locale de l'ESS. En 2017 et 2018, des portes ouvertes dans les structures de l'ESS et des conférences avaient été programmées. 2019 représente un changement d'échelle. Autour d'Alpes Solidaires, une association de promotion de l'ESS au niveau local, une cinquantaine de structures de l'ESS se sont rassemblées pour assurer la promotion de cet événement sur le mois de novembre. Quelques 25 manifestations sont programmées durant le mois de novembre, avec un temps fort samedi 16.
Le thème retenu pour cet événement « Ici et ailleurs, faire et vivre autrement » vise à mettre en évidence les réalisations et les services touchant la vie quotidienne proposés par les différents acteurs de l'Economie sociale et solidaire.

Coordonnées par Alpes Solidaires, l'organisation de cet événement a été concu comme une entreprise collective. Autour du thème de la vie quotidienne qui rythmera la journée du 16 novembre, des collectifs ont été constitués, apportant chacun leurs expériences dans les domaines aussi divers que « entreprendre et travailler autrement », « les finances solidaires », « l'alimentation », « la santé »,...

Promotion, échange et partage

La journée débutera par des interventions sur la place du marché de Villeneuve, avec notamment, un spectacle déambulatoire avec la Butukavi. L'après-midi deux projections de films suivies de débats auront lieu.
« 1336 jours, des hauts, débats mais debout » conte la lutte des ouvriers de Fralib pour sauver leur entreprise de la fermeture programmée par la multinationale Unilever et de leur choix pour la création d'une Scop en 2014.
« Semences du futur » questionne l'influence de l'Homme sur l'évolution de la biodiversité dont il dépend pour ce nourrir.
Deux ateliers seront proposés aux visiteurs : « Entreprendre autrement en coopérative », et « Bien manger dans son quartier est-ce possible ? ».
Une table ronde sur « l'ESS dans le monde » pointera les réalités diversifiées de l'ESS à l'internationale.
Des expositions, des ateliers créatifs, une soupe partagée et un pot convivial compléteront cette journée à la fois conçue comme outil d'information et de promotion, mais aussi d'échange et de fête partagée entre les acteurs de l’Économie sociale et solidaire et leurs amis.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.