Jean-Paul Bourgès
Retraité actif
Abonné·e de Mediapart

1336 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mai 2016

Jean-Paul Bourgès
Retraité actif
Abonné·e de Mediapart

Ailleurs

Jean-Paul Bourgès
Retraité actif
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Mille-trois-cent-trente-sixième

et dernier billet

C’est ailleurs, qu’à partir de demain, je poursuivrai la publication de mes billets quotidiens.

Depuis quelques semaines j’ai procédé à des publications en double, afin de permettre à ceux qui me lisaient, régulièrement ou occasionnellement, de savoir où poursuivre nos dialogues.

J’ai choisi de publier sur Over-blog, qui est un site hébergeant des blogs, sans être adossé à un journal. Vous m’y retrouverez donc à : 

http://jean-paul-69-07.over-blog.com/  . Vous pourrez continuer d’échanger avec moi en y postant des commentaires, auxquels je répondrai, comme je l’ai toujours fait.

Mon choix de cette solution découle des motifs pour lesquels j’ai décidé de ne pas renouveler mon abonnement à Mediapart. Je les ai expliqués le 3 mars : pourquoi-je-quitte-mediapart

Certes je pense que l’attitude de la rédaction de Mediapart à mon égard, comme à l’égard de nombreux autres abonnés, dépasse les limites de l’entendement, surtout pour un journal qui se prétend « participatif », mais je suis arrivé à la conclusion que ce lien entre un journal qui veut gagner de l’argent et des « contributeurs libres » ne peut être qu’une parodie d’indépendance et une démarche uniquement marketing.

Ne même pas répondre, en messagerie privée, aux courriers que je lui avais écrits lors du lancement du « mediaparthon » fut, de la part d’Edwy PLENEL, une triste illustration du fait qu’il ne dialogue qu’avec ceux qui manient l’encensoir en direction de sa moustache frémissante sous son regard énigmatiquement plissé, dont on ne sait jamais vraiment de qui il se moque.

Que des personnalités soient un facteur aggravant du déséquilibre entre la rédaction et les blogueurs est une évidence, mais je pense que, de toute façon, il ne peut s’agir que d’une liberté étroitement surveillée et d’un système condamné à évoluer vers la courtisanerie.

Comme quelques autres membres du Club-Mediapart, j’ai essayé, durant quelques semaines, un site hébergeant des blogs créés par des transfuges de Mediapart. Il est vite apparu que ceux qui l’avaient lancé n’étaient intéressés que par des textes tournant autour de la vie universitaire et que des non-intellectuels comme moi n’y avaient guère leur place. Le comportement brutal des promoteurs de ce site a interrompu l’expérience en ce qui me concerne et au moins deux ou trois autres collègues, mais je cherchais déjà autre-chose que ce site qui végète dans son jus.

Ceci montre, s’il en était besoin, que quiconque dispose d’un pouvoir est, plus ou moins vite, tenté d’en abuser en oubliant ses déclarations, la main sur le cœur, selon lesquelles il respectera strictement ceux qu’il accueille chez lui, gratuitement ou moyennant finance.

Rien de tel que se rappeler la fin de la fable de Jean de LA FONTAINE, « Le loup et le chien », lorsque le loup découvre que le chien a un collier et qu’on l’attache durant de longues heures :

Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas

Où vous voulez ?  Pas toujours, mais qu'importe ?

Il importe si bien, que de tous vos repas

Je ne veux en aucune sorte,

Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.

Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

Je vais donc courir et j’aurai plaisir à vous croiser lors de mes courses, où j’essaierai d’avoir la discrétion de ne pas remarquer les colliers que certains portent sans plus les sentir.

Jean-Paul BOURGЀS 2 mai 2016

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Soupçons d’emploi fictif : une vice-présidente du RN visée par une enquête du Parquet européen
Selon nos informations, une série de perquisitions est en cours lundi 5 décembre, visant deux élus RN, dont Edwige Diaz, vice-présidente du parti, dans le cadre d’une enquête du Parquet européen. La justice se penche sur des soupçons d’emploi fictif, lorsque la députée était assistante parlementaire européenne en 2018-2019.
par Marine Turchi
Journal — Europe
Ukraine : la guerre, « un puissant accélérateur » pour les droits LGBT+
Depuis le début de l’invasion russe, de plus en plus de soldats ukrainiens portent publiquement les revendications des personnes LGBT+, en particulier la demande d’une union civile entre partenaires du même sexe. L’enjeu, en temps de guerre, est capital. Des hommes et des femmes meurent au combat, sans que leurs proches ne puissent revendiquer aucun droit sur leur corps.
par Mathilde Goanec
Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal
États-Unis : en Géorgie, une enquête sur l’élection de 2020 menace Donald Trump
L’ancien président a moins de souci à se faire au sujet de la défaite attendue de son poulain, Herschel Walker, lors de la sénatoriale de Géorgie du mardi 6 décembre, que de l’enquête de la procureure Fani Willis, au terme de laquelle il pourrait être inculpé pour fraudes et ingérences électorales.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez