Jean-Pierre Anselme
journaliste
Abonné·e de Mediapart

245 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 mai 2011

En direct avec les Indignés à la Bastille

 Ils sont plusieurs centaines (des jeunes majoritairement mais aussi d'autres citoyens de tous âges), ce dimanche 29 mai après midi, rassemblés sous un soleil brulant, devant l'opéra de la Bastille, pour proclamer leur soutien au mouvement social lancé par la jeunesse espagnole.

Jean-Pierre Anselme
journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Ils sont plusieurs centaines (des jeunes majoritairement mais aussi d'autres citoyens de tous âges), ce dimanche 29 mai après midi, rassemblés sous un soleil brulant, devant l'opéra de la Bastille, pour proclamer leur soutien au mouvement social lancé par la jeunesse espagnole.

© 

Revenant de Madrid, Céline explique au micro à une foule captivée que les Indignados madrilène n'ont pas l'intention de quitter la Puerta del Sol, occupée depuis le 15 mai. Elle affirme que le mouvement veut maintenant « irriguer » les quartiers de la ville, sous le mot d'ordre : « Toma los varrios ! » (Prend les quartiers !). « Des AG, qui rassemblent les jeunes mais aussi la population, se sont tenus dans plus de cent comités de quartier, chacun réunissait au moins mille personnes. »

© 

Le rassemblement de ce dimanche, à Paris, a lieu à l'initiative du Collectif des Indignés. Tous les soirs, ils sont plusieurs centaines à se retrouver, devant l'opéra Bastille, pour informer de la situation espagnole dans l'espoir d'impulser un mouvement comparable dans la capitale. Il en de même dans près de trente villes de province (cliquer ici).

© 

Mardi 24 mai, plusieurs milliers de Grecs, dont énormément de jeunes, ont envahi la place Syntagma au centre d'Athènes, à l'appel du collectif les Indignés, qui proteste, sur le modèle espagnol, via les réseaux sociaux contre les mesures de guerre sociale du FMI et de l'UE. D'autres manifestations comparables ont eu lieu également dans d'autres villes grecques. « Voleurs ! », criaient les manifestants à l'adresse de l'oligarchie.

© 

En France, le mouvement entamé peut-il s'étendre comme en Espagne ? « On nous dit que la situation ici n'est pas la même, la jeunesse serait moins mal, alors que la précarité nous frappe de plein fouet et que nous n'avons aucune perspective de vie », explique Solène, 27 ans. Arthur, 25 ans, va de petits boulots en petit boulot et n'a pas les moyens de se payer un logement, « Je vis encore chez mes parents, c'est pas vivable ! » Mélanie, 23 ans, qui « doit vivre avec bien moins que le RMI », estime qu'ici, comme partout en Europe, « aucun parti politique ne répond aux besoins des gens, UMP-FN et PS c'est le même tonneau ! Et je ne voterai pas à l'élection présidentielle, ce qu'il faut c'est revoir de fond en comble cette pseudo démocratie confisquée par quelques uns. »

© 

Il est 16H, arrivent des cordons de gardes mobiles qui bloquent la foule pour l'empêcher d'envahir la place.

À suivre.

À 21h30, les forces de police ont évacué la place de la Bastille en faisant usage des lacrymogènes. Selon un journaliste de l'AFP et le Parisien.fr, sous les huées des manifestants, elles ont démonté les tentes qui y avaient été installées. La police tentait également d'encercler les groupes de protestataires et de les évacuer de la place. Selon le blog de Monsieur Jo (ici), quinze personnes auraient été arrêtées puis embarquées.

Un nouvel appel à un rassemblement des Indignés a été lancé pour le dimanche 5 juin 2011 à 12h00, place de la Bastille. (Merci au Caneton Menoté pour l'info)

© 

Le site de Démocracia Real Ya ! : démocracia Real ya !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Laurent Joly : « Zemmour a une capacité à inverser la réalité des faits »
Ce soir, deux historiens répondent aux falsifications de l’histoire du candidat Éric Zemmour. Laurent Joly, spécialiste de l’antisémitisme et du régime de Vichy et auteur de « La Falsification de l’Histoire », est notre invité. Entretien également avec Serge Klarsfeld, cofondateur de l’association « Fils et filles de déportés juifs de France ».
par à l’air libre
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal
Julian Assange garde un espoir de pouvoir contester son extradition
La Haute Cour de justice de Londres a autorisé les avocats du fondateur de WikiLeaks à déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision des juges d’appel qui avaient autorisé son extradition vers les États-Unis.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica
Billet de blog
Agir pour faire reconnaître le génocide ouïghour. Interview d'Alim Omer
[Rediffusion] l’Assemblée Nationale pourrait voter la reconnaissance du caractère génocidaire des violences exercées sur les ouïghour.es par la Chine. Alim Omer, président de l’Association des Ouïghours de France, réfugié en France, revient sur les aspects industriels, sanitaires, culturels et environnementaux de ce génocide.
par Jeanne Guien
Billet de blog
« Violences génocidaires » et « risque sérieux de génocide »
La reconnaissance des violences génocidaires contre les populations ouïghoures a fait l’objet d’une résolution parlementaire historique ce 20 janvier. C'était un très grand moment. Or, il n'y a pas une mais deux résolutions condamnant les crimes perpétrés par l’État chinois. Derrière des objets relativement similaires, se trouve une certaine dissemblance juridique. Explications.
par Cloé Drieu
Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77