Jean-Pierre Anselme

journaliste-peintre

Son blog
216 abonnés A L'ABORDAGE !
Voir tous
  • Les voyous de la bac n'aiment pas les sourires

    Par
    Violences, insultes, humiliations, tazages, garde à vue et rappel à la loi... pour un sourire. De la part de quatre policiers « assermentés censés défendre les valeurs de la république » En toute impunité. Témoignage de Badr Belamine.
  • La police de Vichy: l’obéissance aveugle... jusqu’à l’abomination

    Par
    Un policier français avec un SS © Mémorial de la déportation Un policier français avec un SS © Mémorial de la déportation
    Sans la collaboration zélée de la police avec la Gestapo, jamais les occupants nazis n’auraient pu rafler autant de Juifs, de résistant-es, de communistes, de réfugié-es politiques … Un documentaire remarquable de Laurent Joly et David Korn-Brzoza, sur France 3, mercredi 19 septembre à 20h55, revient sur ces années honteuses des forces de l’ordre françaises. Un passé entièrement révolu ?
  • Benalla and Co en chanson

    Par
    « Va faire un tour dehors », chanson du groupe Tinok 5.0 sur l'affaire Macron-Benalla : « ... Va faire un tour dehors, et pour calmer tes nerfs, et montrer que t'es fort, trouve un bel uniforme, un casque et trois amis, et fais une tête énorme à celui qu'a mal sourit... ». Vidéo.
  • Et si la Belgique gagnait ?

    Par
    À quelques heures du match de football France-Belgique, au mieux de leur forme, les trois humoristes de France inter, Charline Vanhoenacker , Alex VizoreK et Guillaume Meurice brocardent l'air du temps macroneux. Un grande bouffée d'oxygène par un trio redoutable. Bravo les artistes !
  • La Marseillaise c’est la guerre (pas le foot)

    Par
    En ces temps footballistiques où La Marseillaise est reprise à tue tête par les fans tricolores, à quelques jours du défilé militaire du 14 juillet, quand le principal parti de gauche (La France Insoumise) redonne des couleurs au chant patriotique, il n’est pas inutile de rappeler la genèse belliciste et bourgeoise de l’hymne national. Et l'urgence d' « une nouvelle création imaginaire ».