Jean-Pierre Anselme
journaliste
Abonné·e de Mediapart

246 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 sept. 2012

Allemagne : manifestations contre la pauvreté

Environ 40 000 personnes ont manifesté à l'appel des syndicats allemands, samedi 29 septembre, devant la Banque centrale européenne à Francfort, mais aussi à Berlin, Hambourg et Cologne, contre la pauvreté et une distribution plus juste des richesses. Au même moment, à Rome, Madrid, Lisbonne... Paris...

Jean-Pierre Anselme
journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Environ 40 000 personnes ont manifesté à l'appel des syndicats allemands, samedi 29 septembre, devant la Banque centrale européenne à Francfort, mais aussi à Berlin, Hambourg et Cologne, contre la pauvreté et une distribution plus juste des richesses. Au même moment, à Rome, Madrid, Lisbonne... Paris...

© 

Un récent rapport confirme les écarts grandissants entre riches et pauvres en Allemagne : les 10 % les plus riches possèdent 53 % de la richesse nationale !

« Nous avons une chancelière qui dit : “Nous avons vécu au-dessus de nos moyens et dans cette situation, il faut voir d’où vient la dette”, explique Frank Bsirske, le président du syndicat ver.di. Et la dette, en réalité, vient du renflouement des banques face à la crise financière et d’une politique fiscale en faveur des hauts revenus, des grosses fortunes et des grands propriétaires. » (Avec Euronews et Les Brindherbes Engagés)

Voir vidéo sur Euronews :

http://fr.euronews.com/2012/09/29/manifestations-contre-la-pauvrete-en-allemagne/

Ce week-end, plusieurs autres manifestation

contre l'austérité ont eu lieu en Europe

SAMEDI 29 SEPTEMBRE

© 
© 

À LISBONNE, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté « contre le vol des salaires et des pensions de retraite » à l'appel de la principale confédération syndicale portugaise (la CGTP), soutenue par des mouvements d'indignés et d'un groupe de citoyens qui avaient mobilisé, via les réseaux sociaux, deux semaines auparavant, plusieurs centaines de milliers de personnes dans une trentaine de villes. Le 3 octobre, la centrale syndicale « discutera de la convocation d'une grande grève générale ». (Avec Euronews)

Voir vidéo sur Euronews :

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/09/30/les-portugais-dans-la-rue-contre-le-vol-des-salaires-et-des-pensions_1767898_3214.html

© 
© 

À MADRID, pour la troisième fois de la semaine, à l'appel du mouvement des Indignés, des milliers de manifestants ont cernés le Congrés des députés pour s'opposer aux nouvelles coupes budgétaires du gouvernement.

« NON », « démission », « démocratie » proclamaient de petites pancartes pendant que la foule hurlait « ils ne nous représentent pas », face aux cordons de la police anti-émeutes déployée en masse autour du Parlement, et affluait sur les grandes avenues du centre de la capitale espagnole. (Avec l'AFP et Euronews)

Voir vidéo sur Euronews :

http://fr.euronews.com/2012/09/30/espagne-3eme-manifestation-de-la-semaine-contre-l-austerite/

© 
© 

À VARSOVIE, Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer la politique du gouvernement centriste de Donald Tusk, à l'appel du syndicat Solidarité, de la station ultracatholique Radio Maryja et du parti conservateur Droit et Justice (PiS) de Jaroslaw Kaczynski. Les manifestants protestaient contre « l'absence de dialogue social » et le relèvement à 67 ans de l'âge de la retraite, pour « le respect des droits civiques et la pluralité des médias » .

« Je suis venu manifester pour montrer qu'il y a des gens qui n'aiment pas ce qui se passe aujourd'hui en Pologne. La situation économique empire, et nos enfants auront une vie encore plus difficile que nous », a déclaré à l'AFP Piotr Zaremba, venu de Czarna Bialostocka, à quelques 220 kilomètres à l'est de Varsovie. (Avec l'AFP et Le Courrier Picard)

VENDREDI 28 SEPTEMBRE

© 
© 

À ROME, à l'appel des deux principaux syndicats italiens (la CGIL et l'UIL) qui appelaient à une journée de grève dans la fonction publique, des milliers de manifestants ont convergé dans le centre de la capitale italienne, où un rassemblement était programmé à proximité du Colisée.

« Affamer la bête, l'affaiblir, la rendre inefficace, entraver son potentiel, interrompre ses missions: voilà les principes qui sous-tendent la politique du gouvernement en matière de fonction publique », dénoncent les dirigeants de la CGIL dans une lettre ouverte. (Avec Reuters/Steve Scherer; Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

DIMANCHE 30 SEPTEMBRE

À PARIS, les opposants au traité budgétaire manifestent...

© 

Lire l'article sur Mediapart :

http://www.mediapart.fr/journal/france/300912/manifestation-anti-tscg-une-premiere-etape-pour-la-gauche-de-la-gauche

Lire aussi l'article d'Hervé Kempf :

Le traité TSCG est anti-écologique

Sur Reporterre.net :

http://www.reporterre.net/spip.php?article3260

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver des enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone