Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

119 Billets

1 Éditions

Billet de blog 6 juin 2017

Sur la démocratie

Elections présidentielles, élections législatives ... et démocratie

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les lois Macron qui vont arriver par ordonnances aboutissent pratiquement à rétablir l'esclavage. Oui, la négociation du contrat et des conditions de travail par entreprise, sous la menace du licenciement (au cas où les travailleurs ne céderaient pas) tandis que, en même temps, le régime des allocations chômage va être modifié de manière à ce que le travailleur qui ne sera pas prêt à accepter n'importe quelles conditions (salaire, déplacement, horaires, conditions de travail) ne pourra plus nourrir sa famille. 

Tous les compartiments de la condition de salarié seront ravagés : travail, salaire, sécurité, santé, école.

Le plan est simple : hausser de manière considérable le niveau d'exploitation du travail au prix de la précarité, de la misère et de la santé des travailleurs, pour produire davantage de richesse au profit des riches, et faire quelques cadeaux à quelques couches moyennes plus ou moins parasitaires pour rester "majoritaires".

Et pourquoi n'y aurait-il pas une "majorité" pour le retour de l'esclavage ? Ce sont des majorités qui ont décidé la boucherie de 1914 au profit des marchands de canons. Une large majorité de citoyens allemands a accepté le pouvoir d'Hitler. Une majorité (au sens des institutions américaines) a porté Trump au pouvoir. Une large majorité maintient au pouvoir le gouvernement raciste de Netanyahou.

La démocratie formelle postule qu'un homme vaut une voix. Mais il n'y a pas égalité entre le travailleur et le parasite. On peut être convaincu que moralement, il y a égalité, mais en pratique, ce n'est pas le cas et la preuve s'appelle : la GREVE.

Comme le disent les médias au service des oligarques, il peut arriver que les travailleurs "bloquent le pays". Je l'ai déjà écrit : cette expression, est un aveu. Les travailleurs peuvent bloquer le pays, parce qu'ils font tourner le pays. Tout ce qui se fait de pratique et d'utile, tout ce qui nourrit, habille, chauffe, transporte, loge, éduque, soigne, les femmes, les hommes et les enfants de tous les pays, ce sont les gens qui travaillent.

Le capital n'est qu'une avance, le profit, les dividendes, sont des réalités purement parasitaires qui ne doivent leur puissance qu'à des dispositions juridiques ad hoc. Ces réalités n'ont aucune utilité réelle.

Lorsque les marxistes parlaient de "dictature du prolétariat" ils ne faisaient que mettre en avant ceci : ceux qui font marcher le pays doivent le diriger. Les horreurs du pouvoir stalinien ont discrédité le mot, mais il reviendra à la mode, parce qu'il dit quelque chose de vrai : la démocratie élective n'est certainement pas le dernier mot du "pouvoir du peuple". 

Il a du sens ce mot du chant des ouvriers : "La terre n'appartient qu'aux hommes, l'oisif ira loger ailleurs". Hommes signifiant ici travailleuses et travailleurs.

Il ne me semble pas impossible que les macroniens le constatent dans les mois qui viennent. Le monde du travail, en France, n'acceptera pas facilement la ruine et l'esclavage.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — Politique économique
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement