Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

118 Billets

1 Éditions

Billet de blog 13 avr. 2022

Le cercle "dirigeant" de la FI a-t-il appris quelque chose de sa propre histoire ?

La démocratie est l'arme chargée de futur

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je suis un peu atterré des messages que je reçois de la part de mes amis de la FI, du PG, du POI...

"Nous avons rassemblé une force immense, elle est là". Me disent-ils. 

Il y a deux illusions dans cette affirmation.

D'une part, tout le monde doit être bien conscient que les 22% se décomposent entre adhésion à Mélenchon pour ce qu'il est, pour ses idées telles qu'on les entend dans ses meetings, pour ce qu'on a lu de son programme, et le vote utile c'est à dire le vote pour écarter l'extrême-droite. 15% d'adhésion, 7% de vote utile ? Ou une autre décomposition ?

En tous cas, il n'y a pas de "vote utile" pour les législatives.

L'objectif d'obtenir une majorité de gauche aux législatives afin d'obliger Le Pen, ou Macron, à une cohabitation, est chimérique, tout le monde le sait. Donc notre "force immense" doit être ramenée à sa plus juste évaluation. 

Ayant obtenu plus de 20% à la présidentielle, la FI devrait obtenir 20% des députés, soit plus de 100 ? J'espère qu'on en obtiendra autant qu'en 2017 : 15 ou 16.

Mélenchon sera-t-il réélu à Marseille, où il n'a pas mis les pieds pendant cinq ans, et dont il a boudé la nouvelle Mairie qui a chassé Gaudin ? Pas sûr.

J'entends que dans le 13 ème arrondissement de Paris, la FI ne veux pas soutenir Sandrine Rousseau : au motif qu'elle n'a pas soutenu Mélenchon ! Au moins c'est clair : nous sommes si puissants que nous n'avons besoin de personne.

J'ai déjà entendu cette musique ! 

J'entends qu'à Montpellier, c'est une foire d'empoigne et on attend la décision du petit cercle autour de Mélenchon pour "trancher".

Tout ceci annonce une première cuisante défaite. 

"Nous avons rassemblé une force immense, elle est là".

Oui, elle est là. Mais à défaut d'organisation démocratique : cartes, cotisations, statuts, élection de délégués, congrès de fondation, cette "force immense" (il y a tout de même 300 000 inscrits sur la plateforme militante qui a soutenu Mélenchon) va faire comme celle de 2017 (qui était 50% plus large) elle va se disperser et à l'automne, il n'en restera rien, comme ce fut le cas à l'automne 2017.

Les braves animateurs de la FI répliquent : "Eh bien cette force elle a ressuscité en 2021 !"

Oui, assez pour rater de peu le premier round.

Pouvait-elle gagner le second tour ?

Pouvait-elle gagner les législatives ?

Pouvait-elle, surtout, soutenir efficacement un gouvernement cible de toutes les réactions nationales et internationales? Je ne le pense pas.

Nous avons raté le premier tour, de peu, mais avec un nombre de bulletins gonflé au double de notre force politique réelle, par la vertu du "vote utile". Et je parle de bulletins de votes, dispersés dans des urnes, une mouvance INORGANISEE.

La solution c'est la DEMOCRATIE, dans les deux cas. Pour les élections : Assemblée générale des militants PS, PCF, FI, Verts, de la circonscription, candidats, prise de parole, vote. L'élu aura l'étiquette "pole populaire" les autres non.

Pour organiser la "force immense" DEMOCRATIE. Rendre le pouvoir aux militants. Des débats, des votes. Des élections.

Oui, il y aura du bordel, des manoeuvres, des arrivistes ... c'est ce que l'on peut reprocher à la démocratie, également dans le pays.

Ce sont les arguments employés par tous les autocrates du monde à toutes les époques contre la démocratie. Par tous les ennemis de la République.

Churchill a dit ce qu'il fallait dire.

Si nous n'organisons pas démocratiquement nos partisans, l'extrême-droite les organisera derrière un chef pour nous détruire, et avec nous les syndicats.

Il faut que, parmi la vraie gauche, les partisans de la démocratie se rassemblent.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger