Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

119 Billets

1 Éditions

Billet de blog 20 juin 2022

Mélenchon, le perdant magnifique

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il nous a ébloui de ses discours, de ses réparties, de ses initiatives tardivement unitaires. Jusqu'au dimanche 19 juin, 20h.

La poussière retombe. Pour la troisième fois, il a bel et bien échoué. Échoué à l'élection présidentielle, échoué à gagner, pour son camp, la majorité à l'Assemblée Nationale. Échoué à faire reculer l'abstention.

Nous avons remporté de beaux succès : la réélection aisée des sortants de la FI, dont le groupe plus que quadruple ses effectifs, le maintien du score du PCF et de celui du PS; la création d'un groupe d'écologistes, tout trois rescapés en dépit de résultats calamiteux de la présidentielle. Plus spécialement, divers sujets de joie comme l'élection de Rachel Kéké, la chute de Castaner, celle d'Amélie de Montchalin...

Au bout du compte, nous avons cependant bel et bien perdu. Certes, les partisans de Macron ont subi une défaite, et ils perdent une centaine de députés. Mais pas la capacité de gouverner, ni celle de manœuvrer à leur profit la situation chaotique qui résulte de la situation.

Les LR vont faire payer chèrement leur soutien, mais ce sont les travailleurs et les jeunes qui recevront la facture : l'inévitable (même si conflictuelle et gesticulatoire) coalition LREM-LR, avec la complicité de Bayrou et même, à l'occasion, celle du RN ne produira qu'une politique plus ouvertement réactionnaire, liberticide et climaticide !

Pire : la stupide stratégie du "barrage", en réalité de la confusion et du déni, porte les fruits dont elle a toujours été grosse : le Rassemblement National entre en force à l'AN, obtenant le meilleur score de son histoire. C'est le résultat d'un silence politique : le FN, puis le RN n'ont pas été politiquement combattus, avec des arguments. Ils ont été anathématisés, “diabolisés”, ostracisés. Ils étaient les méchants, les terribles, ceux à qui on devait, quand on était un honnête citoyen, préférer Macron !!!

Demain, le RN va ressusciter ce que la FI n'a pas voulu faire naître : un grand parti. Mais ce sera un parti anti ouvrier, antisyndical, anti environnement, anti démocratie. Qui interviendra physiquement dans la rue contre le mouvement social.

Du côté du grand Tribun, la machine à bévue est repartie. C'était à prévoir : Mélenchon est un grand Tribun durant les campagne présidentielles. Entre deux campagnes, il casse les meubles. Il a commencé : «Faisons un seul groupe NUPES !». Refus du PS, refus du PCF, refus de EELV. Question : pourquoi ne pas avoir discuté de cette question avec les dirigeants, au lieu d'en parler à la presse et de s'infliger trois désaveux ?

L'instant d'après il réitère : «La NUPES va déposer une motion de censure !». ... «Il faut en discuter» déclare Olivier Faure...

S'il pouvait avoir une extinction de voix !

Notre pays entre dans une zone d'intenses turbulences. Nous avons besoin d'une ÉQUIPE de femmes et d'hommes politiques intelligents, réfléchis, prudents. Et nous avons besoin de CONSTRUIRE avec patience, jour après jour, dans les moindres villages, les moindres quartiers. Si nous le voulons, c'est possible et les 130 ou 140 députés de la NUPES seront un bon point d'appui. Cependant on ne construit pas une FORCE par en haut. On la construit par en bas.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Fiscalité
Quand le Sénat américain ignore la grammaire des affaires
Impôt minimal pour les multinationales, taxe sur les rachats d’actions, contreparties aux aides d’État… même si le plan climat et le plan pour la lutte contre l’inflation adoptés par le Sénat américain ne sont pas aussi ambitieux qu’espéré, ils ouvrent des brèches dans des dogmes acceptés depuis des décennies.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine
Billet de blog
« As Bestas » (2022) de Rodrigo Sorogoyen
Au-delà de l’histoire singulière qui se trouve ici livrée, le réalisateur espagnol permet une nouvelle fois de mesurer combien « perseverare » est, non pas « diabolicum », comme l’affirme le dicton, mais « humanissimum ». Et combien cette « persévérance » est grande, car digne de l’obstination des « bêtes », et élevant l’Homme au rang des Titans.
par Acanthe
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou