Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

118 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 mars 2022

On est gentils !

Face à la propagande du pouvoir et à la servilité des médias, nous luttons avec une main dans le dos !

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En écoutant France Inter ce matin (il y avait Alexis Corbières) il y a plusieurs points qui m’étonnent dans "notre" façon de débattre.

Exemple 1

La journaliste dit à AC  que Le Pen promet ceci et celà sur le plan social et pour soutenir le pouvoir d'achat. Elle dit : "Qui dit mieux ?".

Corbières entre gentiment dans ce cadre : "Oui mais nous on est pour le blocage des prix. " S'ensuit un "débat" : ah oui mezalor qui va payer ?"

Je trouve que c'est très faible.

Corbières aurait dû répondre : "QUOI ?  Mais ce que dit Le Pen, je n'en crois pas un mot ! C'est la fille de son père ! Elle tient sa fortune de l'héritage d'un milliardaire ! Elle fait sa campagne grâce à de l'argent russe, elle dit qu'elle va faire du social et vous, vous la croyez comme ça ? Elle n'a jamais soutenu une grève, on ne l'a jamais vue dans une manifestation de travailleurs ! Si elle va au second tour, vous allez nous dire que pour sauver la République il faut voter pour son adversaire et là, vous me demandez si je fais mieux qu'elle pour les travailleurs ? C'est une blague ! J'affirme que la le Pen MENT. Toute son action présente et passée le prouve. Son élection serait une catastrophe pour le monde ouvrier, et pour la démocratie !"

Exemple  2. Et que les journalistes en remettent une couche sur la "complaisance de Mélenchon envers Poutine". Et là encore, réponse civilisée : "mais pas du tout, et gnangnan..."

Si tu tapes dans Google "la France a-t-elle vendu des armes à la Russie, des armes qui sont aujourd'hui utilisées pour tuer des ukrainiens ?" Tu trouve quantité de sources. par exemple : https://www.france24.com/fr/france/20220315-guerre-en-ukraine-la-france-a-vendu-des-%C3%A9quipements-militaires-%C3%A0-la-russie-jusqu-en-2020

C'est absolument exact. Le ministère de la défense reconnaît le fait. Mais il dit pour sa défense : "C'est légal. Oui, nous avons vendu des armes offensives, même après l'embargo consécutif à l'annexion de la Crimée... MAIS il était prévu dans l'embargo que les contrats signés AVANT l'embargo seraient respectés."

C'est quand même pas mal ! D'autant plus que, embargo mis à part, quand on vend des armes à la Russie c'est pour faire la guerre à QUI ? Sinon aux ukrainiens, aux géorgiens, aux moldaves...

Alors qu'est-ce qu'ils viennent nous faire chier ? Macron vend des armes aux deux camps !

Du nerf, camarades, de la niaque !

"RAGE, RAGE against the dying of the light !".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu