Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

122 Billets

1 Éditions

Billet de blog 27 janv. 2021

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Inde

Hier, près d'un million de paysans et d'ouvriers de toute l'Inde ont envahi la capitale, New Dehli.

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Des évènements se produisent, depuis maintenant plus de deux mois, dans le pays le plus peuplé de la planète, l'Inde (passé récemment devant la Chine sur le plan démographique). Des évènements à la mesure du sous-continent.

Ces évènements, par leur échelle et leur profonde signification, relèguent presque au rang d'anecdotes provinciales tous les mouvements révolutionnaires qui se déroulent sur notre planète, en Algérie, au Liban, au Chili, en Biélorussie et ailleurs. Sans parler bien sûr des minablissimes négociations infra-sexuelles d'un Darmanin ou des dernières magouilles vaccinales des lobbys pharmaceutiques...

Pour s'opposer à la dérégulation des prix agricoles, qui ruinerait des centaines de millions de paysans, et susciterait de gigantesques famines, les paysans, par dizaines et centaines de milliers, et un nombre chaque jour plus grand d'ouvriers ont encerclé la capitale New Delhi.

Pour les nourrir, puisqu'ils sont là et bloquent les routes depuis deux mois, d'autres multitudes de paysans leur apportent des vivres et du matériel.

Le gouvernement manœuvre en recul, des tribunaux ont "suspendu" les lois de dérégulation. Les paysans exigent leur abandon.

Hier, 26 janvier, jour de la fête nationale, un million de paysans et d'ouvriers sont entrés dans New Delhi. La manifestation a été autorisée, mais naturellement, la police a multiplié les provocations. Les paysans ont enfoncé les barrages avec leurs tracteurs, et ont pris "Le Fort Rouge", monument historique et certains assimilent ce fait à une "prise de la Bastille".

Le gouvernement populiste (donc d'extrême-droite) de Modi tente de diviser les manifestants en les assimilant à des nationalistes Sikhs.

La presse française parle assez peu de ces évènements, on comprend pourquoi. Venant en réaction à des mesures de dérégulation, donc tout simplement libérales, le mouvement des paysans et des ouvriers indiens est hautement significatif de tout ce qu'il y a de plus important dans la politique mondiale.

Elle en parle toute fois un peu :

https://plus.lefigaro.fr/tag/new-delhi

https://aplutsoc.org/2021/01/26/inde-26-janvier-2021

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/en-inde-la-democratie-confisquee-par-les-juges_2143089.html

https://www.france24.com/fr/tag/inde/

https://fr.euronews.com/infos/asie/inde

https://www.courrierinternational.com/fiche-pays/inde

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/les-paysans-indiens-ont-ils-obtenu-gain-de-cause

Je sais que l'Huma a publié aussi sur ces évènements, mais je n'ai pas retrouvé la référence. Merci de combler mes lacunes.

Le site Aplutsoc publie depuis le début des articles détaillés et des analyses de fond, avec beaucoup de photos et vidéos.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ce slogan, c’est un projet politique »
Alors que des milliers de personnes bravent la répression et manifestent en Iran depuis une semaine, le régime des mollahs est-il menacé ? Nous analysons ce soulèvement exceptionnel impulsé par des femmes et qui transcende les classes sociales avec nos invité·es. 
par À l’air libre
Journal — Social
Mobilisation pour les salaires : pas de déferlante mais « un premier avertissement »
À l’appel de trois organisations syndicales, plusieurs manifestations ont été organisées jeudi, dans tout le pays, pour réclamer une hausse des salaires, des pensions de retraite et des minima sociaux, avec des airs de tour de chauffe avant une possible mobilisation contre la réforme des retraites.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Santé
La hausse du budget de la Sécu laisse un arrière-goût d’austérité aux hôpitaux et Ehpad publics
Pour 2023, le gouvernement propose un budget en très forte augmentation pour l’assurance-maladie. Mais les hôpitaux publics et les Ehpad ont fait leurs comptes. Et ils ont de quoi s’inquiéter, vu la hausse du point d’indice, la revalorisation des carrières et l’inflation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Au Royaume-Uni, la livre sterling tombe en ruine
En campagne, la première ministre Liz Truss avait promis le retour aux heures glorieuses du thatchérisme. Trois semaines après son accession au pouvoir, la livre s’effondre et la Banque d’Angleterre est obligée d’intervenir. Premier volet de notre série sur le chaos monétaire mondial.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85
Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org
Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas
Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel