JEAN PIERRE BRUNDU
Président de l'Université Populaire de Marseille-Métropole
Abonné·e de Mediapart

43 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 juil. 2019

Merci, merci, merci !

Une installation réussie à Marseille pour l'UPOP Marseille-Métropole Une année de belles rencontres, de conférences-débats, d'évènements "hors les murs"

JEAN PIERRE BRUNDU
Président de l'Université Populaire de Marseille-Métropole
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ami·es de l'UPOP Marseille-Métropole, merci, merci, merci !

L'implantation de l'UPOP à Marseille en 2018 était un pari ambitieux et téméraire.

Après quelques vicissitudes lors de notre installation et notre déménagement forcé, nous avons été très chaleureusement accueillis par toute l'équipe de la Casa Consolat qui, dans un esprit fraternel et bienveillant, a mis spontanément ses locaux à notre disposition, nous a régalés de délicieux repas préparés avec des produits frais, nous a permis d'organiser 39 conférences-débats, de recevoir 2 628 personnes, habitant majoritairement à Marseille et aussi attiré des auditeurs venus des communes voisines.

27 intervenant·es enseignants, chercheurs, experts, nous ont généreusement fait partager leurs connaissances pour le plaisir d’apprendre ensemble.

L'UPOP Marseille-Métropole a également organisé 4 événements « Hors les murs » à l'Alcazar, fréquentés par 854 personnes.

La presse locale : télévision, journaux, radio, a salué, annoncé et accompagné nos initiatives.

L'UPOP Marseille-Métropole est fière d'avoir reçu 109 adhésions.

160 vidéos sont en ligne. Elles ont été vues 70 402 fois ! https://www.youtube.com/channel/UCoJUIwJtNVCFNaUxsSvZ0Dw/videos?view=0&shelf_id=0&sort=dd

L'UPOP Marseille-Métropole c'est aussi, tous les mardis, une émission radio hebdomadaire de 13h à 14h chez Radio Galère. Pour affirmer son implication dans les réseaux d'éducation populaire, elle est, également, partenaire de l'Internationale des Savoirs pour Tous.

Je vous remercie chaleureusement de votre participation nombreuse, assidue, attentive, studieuse, de vos interventions toujours judicieuses et pertinentes.

Le programme de l'année 2019-2020 est en cours d'élaboration. 38 soirées sont prévues. Elles porteront sur la philosophie, l'économie, la sociologie, l'histoire, le langage et aussi 2 nouvelles disciplines : les communs et les sciences.


La plupart des intervenant·es que vous connaissez ont souhaité poursuivre notre proposition d'éducation populaire, d'autres enseignants, chercheurs, experts ont manifesté, avec enthousiasme, leur envie de nous rejoindre.

Les évènements « Hors les murs » vont se poursuivre :

- 3 événements sont déjà prévus à l'Alcazar (8 autres sont à l'étude),

- 2 colloques, qui se tiendront dans les locaux du MUCEM, sont en préparation

Nous nous retrouverons au mois de septembre.

Les bénévoles qui vous ont accueillis tout au long de l'année et vous ont permis de participer, dans les meilleures conditions, à cette foisonnante programmation, se joignent à moi pour vous souhaiter de très belles vacances estivales.

Jp

Contact : Jean Pierre 06 52 786 785

Rendez vous sur :

Contact : Jean Pierre 06 52 786 785

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Inflation : les salariés, éternels dindons de la farce
Avec la poussée inflationniste, les salariés sont sommés d’accepter un recul de leurs revenus réels pour éviter l’emballement des prix. Mais lorsque les prix étaient bas, les salariés devaient accepter la modération salariale au nom de l’emploi. Un jeu de dupes que seules les luttes pourront renverser. 
par Romaric Godin
Journal
Électricité et gaz : les salaires mettent le secteur sous haute tension
Appel à la grève dans le secteur des industries électriques et gazières, le 2 juin prochain, pour réclamer des revalorisations de salaires indexées à l’inflation. Chez RTE, gestionnaire du réseau électrique français, un mouvement social dure depuis déjà depuis treize semaines.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Écologie
Planification écologique : le gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN
Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI
Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli