1. Confinement versus dé-confinement

L'ALIGNEMENT DES PLANETES Raconter ma vie actuelle de confiné n'a aucun intérêt. Ceux qui nous soignent sont bien plus méritants. J'ai décidé au contraire de réfléchir à l'après et aux raisons éventuelles d'être optimiste. Je publierai donc régulièrement un petit texte, ma contribution d'urbaniste à la "re-construction" à venir.

img-20200328-104114-resized-20200328-104257567
On aura posé les stylos, éteint les tablettes, fermé l’ordinateur. C’était le jour où le confinement fut décrété. Ensuite ? Certains auront réappris à lire, d’autres à cohabiter avec leurs enfants, avec leur chat. D’autres auront abusé de leur temps pour regarder des films. Ou pour télé-travailler parce que leur entreprise aura voulu « conserver la dynamique ». Ou parce qu’eux-mêmes n’auront pas su quoi faire de tous ces moments libres et donc vides. D’autres justement n’auront rien fait, se contentant de s’informer périodiquement, tandis que leurs voisins, à côté parfois, auront échangé par téléphone pendant des heures avec leurs amis soudain virtuellement retrouvés. En bref, chacun aura fait comme il aura pu ou comme il aura voulu, la règle collective étant que chacun reste chez soi. Pendant ce temps certains mettaient leur vie en danger pour que celle des autres continue…

Peut-on vraiment croire qu’au jour du dé-confinement, si tant est qu’il se passe en un jour, il suffira de demander à chacun de reprendre le stylo, d’allumer la tablette ou d’ouvrir l’ordinateur ? Peut-on croire que tout recommencera comme avant ?

DEMAIN: Confinement, transition écologique et élections municipales

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.