Promouvoir les logiciels libres et les standards ouverts avec l'AFUL

L'Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (AFUL) a pour but de promouvoir le logiciel libre et voici un court résumé de ses récentes prises de positions et actions.

L'Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (AFUL) créée en 1998 a pour but de promouvoir le logiciel libre, en particulier les systèmes d'exploitation (comme GNU-Linux ou les systèmes BSD libres), et aide à la diffusion de standards ouverts. A ne pas confondre avec l'April - dont je vous ai déjà parléqui défend également les logiciels libres.

L'AFUL participe au développement des logiciels libres dans le système éducatif et a dénoncé en décembre 2015 le partenariat indigne entre le Ministère de l'Éducation Nationale et Microsoft car il «  prévoit de présenter une fois de plus aux élèves un logiciel privateur et des formats fermés ».

En septembre 2015, l'AFUL dénonçait un contrat à plus de 120 millions d’euros entre Microsoft Irlande et des hôpitaux français : « La moitié de cette trentaine de millions d'euros aurait pu être investie dans des logiciels libres qui proposent le même champ fonctionnel que ceux de Microsoft. Typiquement, une distribution GNU/Linux équipée de LibreOffice. »Elle a critiqué aussi le contrat de 11,82 millions d’euros entre Microsoft et les ministères du Travail, de la Santé, de la Jeunesse et des sports : « Plusieurs millions d'euros, issus de l'argent du contribuable, sont encore une fois directement versés sur le compte londonien de Microsoft Irlande. L'État français est décidément bien complaisant envers ce scandale et démontre son incapacité à obliger Microsoft à faire transiter la vente de ses licences en France par Microsoft France». 

L'AFUL s'est opposée à la Loi Renseignement votée en 2015 car « ce texte se propose de réduire l'exercice des libertés, par la négation du droit à la vie privée des internautes, en permettant une capture systématique et automatisée d'informations sur leur activité sur l'Internet. »

L'AFUL a lancé la marque « Offre libre », afin de permettre de distinguer les offres réellement libres et proposer un annuaire d'achat pour les fournisseurs et les clients.

Et l'AFUL s'oppose aussi depuis longtemps à la vente liée de matériels informatiques et de logiciels (nommés « racketiciel » pour logiciel vendu de force), par exemple au hasard un ordinateur et Windows 10 !

https://aful.org

http://non.aux.racketiciels.info

AFUL AFUL



 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.