PAS UN SOU POUR LE CONGO, A DIT LE FMI.

Selon "jeminformetv.com", Gerry Rice le directeur de la communication du FMI a dit que l'aide financière de son organisation à la République du Congo n'était plus à l'ordre du jour; ceci pour cause de manque de transparence dans la gestion financière de l'Etat, d'endettement insoutenable selon les critères de ce bailleur de fonds, de dettes gagées et cachées de surcroît, et surtout pour cause de corruption endémique tant au niveau national qu'international. Comme la Chine ne veut plus ouvrir de ligne de crédit car le Congo lui doit trop d'argent, et que la France macronienne n'a plus les moyens financiers lui permettant de soutenir à bout de bras tous les administrateurs de la France d'outre-mer placés en Afrique subsaharienne par ses prédécesseurs ce qui l'oblige à des choix douloureux, aux Congolais il ne reste plus que l'aide d'un thaumaturge céleste ou terrestre pour les sauver.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.