Des tests suggèrent que de nombreux enfants autistes envisagent de se suicider

Environ 10 % des enfants autistes ont des pensées et des comportements suicidaires. Presque tous ces enfants souffrent de troubles psychiatriques concomitants. Une étude présentée à l'INSAR 2019. Une autre étude montre l'inadéquation d'un outil standard chez les adultes.

spectrumnews.org Traduction de "Many autistic children contemplate suicide, screens suggest"

par Nicholette Zeliadt  /  4 Mars 2019

La dernière fleur © Luna TMG La dernière fleur © Luna TMG

C'est un lourd fardeau : La plupart des enfants autistes suicidaires présentent des troubles psychiatriques concomitants.

Environ 10 % des enfants autistes ont des pensées et des comportements suicidaires. Presque tous ces enfants souffrent de troubles psychiatriques concomitants, et 81 % reçoivent des services de santé mentale.

Les chercheurs ont présenté les résultats inédits hier à la réunion 2019 de l'International Society for Autism Research à Montréal.

"Il y a encore 19 % des enfants qui ne recevaient pas de soins de santé mentale spécialisés, malgré le fait qu'ils courent un risque de suicide ", explique Paul Lipkin, directeur de l'informatique médicale au Kennedy Krieger Institute à Baltimore, Maryland, qui a présenté les résultats.

Le suicide est la deuxième cause de décès la plus fréquente chez les 10 à 34 ans aux États-Unis, selon les "Centers for Disease Control and Prevention" des États-Unis. Le taux de suicide dans ce groupe d'âge a augmenté de 24 % depuis 1994. Les personnes autistes peuvent avoir un risque de suicide encore plus élevé, ce qui souligne la nécessité pour les médecins d'identifier les personnes à risque et de les protéger. Lipkin et ses collègues ont examiné les pensées et les comportements suicidaires des enfants à l'aide du questionnaire Ask Suicide Screening Questions (ASQ).

Le dépistage est conçu pour être effectué par le biais d'un entretien avec les enfants ou leurs parents réalisé par une infirmière ou un médecin. Il consiste en cinq questions à réponse affirmative ou négative qui visent à déterminer si l'enfant a songé à se suicider ou s'il a tenté de le faire. Une réponse " oui " à une ou plusieurs questions indique un risque de suicide.

Des pensées nuisibles

Les chercheurs ont recueilli les réponses à l'ASQ auprès de 542 enfants autistes âgés de 8 à 17 ans, ou de leurs parents, lors de visites cliniques de routine. Ils ont signalé 58 enfants à risque de suicide.

Les chercheurs ont confirmé le diagnostic d'autisme chez 48 de ces enfants ; 40 d'entre eux ont eux-mêmes complété l'ASQ.

Environ la moitié des enfants autistes ont dit qu'ils auraient aimé être morts au cours des dernières semaines, et un sur trois a dit qu'ils estimaient que leur famille se porterait mieux s'ils étaient morts. Une personne sur trois a également dit qu'elle avait songé à se suicider au cours de la semaine précédente, et environ la moitié d'entre eux ont déclaré avoir fait une tentative de suicide à un moment donné.

Bien que l'ASQ soit simple et facile à administrer, Lipkin prévient qu'il n'a pas encore été validé pour son utilisation chez les personnes autistes.

Les résultats non publiés d'une deuxième étude soulignent l'importance de cette étape ; cette étude suggère qu'un outil couramment utilisé pour signaler les personnes à risque de suicide pourrait ne pas bien fonctionner chez les adultes autistes.

Cette équipe a examiné la validité d'un outil de dépistage appelé le Suicidal Behaviors Questionnaire-Revised [Questionnaire sur les comportements suicidaires - révisé]. Ils ont comparé les réponses de 188 adultes autistes et de 183 témoins.

Les adultes autistes ont de la difficulté à interpréter deux des quatre questions du test. Par conséquent, l'outil peut sous-estimer la suicidalité dans ce groupe, affirme la chercheuse principale Sarah Cassidy, professeure adjointe de psychologie à l'Université de Nottingham, au Royaume-Uni.

Cassidy et ses collègues travaillent avec des adultes autistes pour adapter les questions et améliorer la capacité du test à détecter le risque de suicide chez les autistes.

Voir posters Screening for Suicide Risk in Children with Autism and Related Disabilities in a Pediatric Autism Center.

Measurement Properties of the Suicide Behaviours Questionnaire - Revised in Autistic Adults.


Dossier autisme et suicide

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.