Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1502 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 nov. 2018

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Les différences de langage sous-tendent des sous-groupes distincts dans l'autisme

L'activité cérébrale régissant le langage peut distinguer les enfants atteints d'autisme en sous-groupes distincts.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

par Rachel Zamzow / 6 novembre 2018 / spectrumnews
Traduction de « Language differences underlie distinct subgroups in autism »


La plupart des autistes ont des troubles du langage, mais leur sévérité varie considérablement. Aussi, il a été difficile d'extraire les fondements neuronaux des difficultés de langage.

"Lorsque nous examinons toutes ces variations et que nous considérons tout le monde comme un seul groupe, nous perdons tant de subtilités", déclare Feifei Gao, une étudiante diplômée du laboratoire de Ralph-Axel Müller de la San Diego State University. Gao a présenté les résultats non publiés hier à la réunion annuelle de la Society for Neuroscience en 2018 à San Diego, en Californie.

Gao et ses collègues ont examiné le cerveau de 51 enfants autistes et de 50 témoins, tous âgés de 8 à 17 ans, tandis que les enfants se reposaient dans un scanner. Les analyses «d’état de repos» peuvent montrer la synchronisation entre les régions du cerveau en l’absence de tâche particulière.

L’équipe a examiné la connectivité fonctionnelle des enfants - la mesure dans laquelle des paires de régions du cerveau sont synchronisées - au sein d’un réseau de 14 zones connues pour être impliquées dans la compréhension du langage.

Modèles divergents

La connectivité au sein du réseau linguistique ne diffère pas de manière significative dans le groupe autisme dans son ensemble et les contrôles. Mais lorsque les chercheurs regroupent les enfants autistes en fonction de leurs profils de connectivité linguistique, un schéma plus nuancé apparaît.

Un sous-groupe de 22 enfants affiche une connectivité plus forte entre les 16 paires de régions linguistiques que ne le font les contrôles; l'autre sous-groupe, qui compte 29 enfants, ne montre aucune différence significative par rapport aux témoins.

Plus de différences apparaissent lors des tests comportementaux. Les enfants du premier sous-groupe autiste surpassent ceux du deuxième. Selon les tests de diagnostic classiques, ils obtiennent des scores plus élevés aux tests d'intelligence verbale et des traits d'autisme moins sévères.

Selon Gao, il est possible que la surconnexion dans le premier groupe d’enfants reflète une tentative de compensation qui produit des avantages comportementaux. «Même s'ils sont très atypiques, ils vont mieux», dit-elle.

Les enfants du deuxième sous-groupe divergent des contrôles en ce qui concerne le degré de repliement à travers le cortex, la couche externe du cerveau. Ces enfants présentent un excès de pliure où le lobe temporal gauche se joint aux lobes pariétal et frontal, un schéma déjà observé par l’équipe.

Les résultats renforcent la notion selon laquelle des sous-types ayant des profils neuronaux et comportementaux distincts existent dans l'autisme.

Continuer à analyser les données au niveau du groupe entier est absurde, déclare Müller, professeur de psychologie à la San Diego State University. "Nous le faisons depuis des décennies et c'est certainement l'une des raisons pour lesquelles nous avons une littérature qui regorge d'incohérences."

Pour plus de comptes rendus de la réunion annuelle 2018 de la Society for Neuroscience, veuillez cliquer ici.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho